Projet d'arrêté portant création du cantonnement de la Péquerolle aux abords de la pointe Bacon (commune d’Antibes)

Consultation mise en ligne le

Consultation du au

Le projet de cantonnement de pêche dit de la Péquerolle, d’une superficie de 66 ha, se situe au Sud-Est de la Pointe Bacon dans l’Est du cap d’Antibes.
Le secteur couvrirait notamment le haut-fond de la Péquerolle, à savoir un haut-fond dont la profondeur s’échelonne de 12 à 18 mètres, recouvert par un herbier de posidonie et dont les tombants sont en partie couverts par du coralligène.
Au Sud de ce haut-fond, il couvrirait également un vaste secteur de fonds sableux de bonne qualité, entre les isobathes des 20 et des 50 mètres.
Ce site riche du point de vue habitats fait partie du périmètre du site Natura 2000 Baie et Cap d’Antibes – Îles de Lérins.
Il ne présente néanmoins aucune mesure réglementaire dure y restreignant à ce jour les différentes activités qui y sont pratiquées que sont essentiellement la pêche professionnelle, la pêche de loisir et la plongée sous-marine depuis notamment les ports de l’Est antibois (à proximité immédiate figurent les ports Vauban et de la Salis), mais aussi globalement de l’ensemble de la baie des Anges, et notamment de son secteur Ouest.

Ce projet, qui vise à protéger les ressources halieutiques du secteur en redynamisant un secteur particulièrement sensible, a été initialement et demeure vigoureusement soutenu par les pêcheurs professionnels de la prud’homie d’Antibes – Golfe-Juan ainsi que par le comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins (CDPMEM) 06.
A cette volonté initiale s’est ajouté l’important soutien de la commune d’Antibes, laquelle est également gestionnaire du site environnant Natura 2000.

Comme dans tout cantonnement de pêche, la mesure de police qui est proposée dans le projet d’arrêté ministériel instituant le cantonnement de pêche consiste en une interdiction de la pêche sous toutes ses formes.

Parallèlement, il est envisagé dans un premier temps par arrêté complémentaire relevant de la compétence du Préfet maritime de la Méditerranée d’interdire sur tout ou partie du site la plongée sous-marine ainsi que le mouillage des unités de 24 mètres et plus dans le cadre plus général de la nouvelle réglementation des mouillages en Méditerranée.

Il s’agit, avec le projet de cantonnement de pêche du cap d’Ail, du premier cantonnement de pêche qui serait établi aux abords du département des Alpes-Maritimes qui compte 4 réserves de pêche.

Il s’inscrit dans une volonté de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) des Alpes-Maritimes de porter une initiative vigoureuse des pêcheurs professionnels et de la commune d’Antibes dans un secteur très sensible du point de vue de la ressource halieutique.

Status : Clôturé

Thématique : Environnement

Type : Consultation ouverte du public

Fondement juridique : Article L. 914-3 du code rural et de la pêche maritime

Autorité administrative pilote : Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation