Texte intégral

Les économies d'énergie dans les transports.
- Pour modérer la croissance de la consommation d'énergie, les efforts déjà engagés doivent être poursuivis :
- - l'exécution du programme d'électrification ferroviaire sera menée à bien ; le programme décennal d'électrification du réseau breton s'inscrit dans cette perspective ;
- - le soutien public aux transports collectifs urbains sera continué, tant en province qu'en région parisienne et les contrats de développement, qui permettent une programmation des équipements dans-le-cadre d'engagements réciproques de l'Etat et des collectivités, seront encouragés ;
- - les limitations de vitesse, dont le respect demeure un impératif aussi bien pour la sécurité des personnes que pour les économies d'énergie, seront strictement appliquées ;
- - la mise eu point, grâce-à un effort de recherche accru, de prototypes d'automobiles très économes en énergie sera poursuivie ;
- - des engagements seront négociés avec les constructeurs de véhicules de transpo rt de marchandises, comme ils l'ont été avec les constructeurs de véhicules légers. La France cherchera à obtenir, aussi rapidement que possible, un accord des neuf pays membres de la Communauté économique européenne sur l'imposition du "limiteur" de vitesse sur les poids lourds neufs ;
- - la livraison des marchandises dans les villes sera réorganisée afin de diminuer la consommation du carburant, et, en-particulier, le gazole.