Communiqué des services du Premier ministre, en date du 21 octobre 2014, à propos du décès du président directeur général de Total Christophe de Margerie.

Texte intégral

Manuel Valls, Premier ministre, a appris avec une profonde tristesse le décès de Christophe de Margerie dans un accident d'avion à Moscou. La France perd un dirigeant d'entreprise hors du commun qui a su transformer Total pour en faire un géant mondial. Il avait notamment préparé l'avenir de l'entreprise, en l'orientant vers les énergies du futur.
Aujourd'hui, les dizaines de milliers d'employés de Total sont orphelins de leur Président qui incarnait l'esprit et le goût d'entreprendre. Il avait aussi ce panache, cette volonté d'aller de l'avant, un humour si français et une finesse d'esprit qui en faisait un homme unanimement apprécié.
La France perd un grand capitaine d'industrie et un patriote. Manuel Valls perd un ami. Il adresse à son épouse, à ses enfants et à sa famille, qui sont dans la douleur, ses plus sincères condoléances.Source http://www.gouvernement.fr, le 24 octobre 2014