Interview de M. Michel Jobert, ministre du commerce extérieur, à RTL le 15 novembre 1981, sur la situation politique, les nationalisations et le commerce extérieur.

Résumé

Thèmes abordés<br>- La situation politique : soutien de M. Jobert à M. Mitterrand qui défend les Français, maintient les institutions, mène une politique étrangère satisfaisante ( Amérique latine )-mise au-point sur la présence de ministres communistes au gouvernement-mise en garde contre les improvisations en matière fiscale )-désaccord avec l'hypothèse d'une radicalisation ( exemple de l'indulgence du gouvernement vis-à-vis de certains hauts fonctionnaires )-volonté de dialogue avec le centre gauche sans animation de l'extérieur ou tentative de fédération.<br>- Les nationalisations : proposition d'une prise de participation de l'Etat dans les entreprises à qui il prête de l'argent, les travailleurs en devenant propriétaires-position favorable aux nationalisations ainsi qu'à la possibilité de dénationaliser-nécessité de remettre le système bancaire dans la " bonne direction"-distinction entre étatisation et nationalisation dans-le-cadre de laquelle la responsabilité demeure aux dirigeants avec un contrôle a posteriori.<br>- Le commerce extérieur : situation difficile due au vieillissement de certains secteurs ( électronique, biens de grande consommation notamment )-vigilance sur les droits vis-à-vis de l'étranger sans recours au protectionnisme ( exporter ailleurs que dans le tiers monde, aux Etats-Unis notamment )-nécessité économique des ventes d'armes ( sans pressions sur les pays acheteurs ) mais refus de livrer des armes à des pays répressifs-pas de restriction pour des raisons politiques des relations économiques avec l'URSS ( possibilité d'un achat de gaz soviétique et d'un accord satisfaisant sur les livraisons d'ordinateurs français )-mise au-point sur l'achat de gaz à l'Algérie-désaccord avec la prévision du Hudson Institute sur une baisse de 40 % du prix du baril de pétrole.<br>- Mise au-point sur l'affaire de M. Bellefroid et les relations économiques avec la Chine et sur l'itinéraire politique de M. Jobert.31 VUES