Conseil des ministres du 6 janvier 2021. Inspection générale de l'éducation nationale, du sport et de la recherche.

Intervenant(s) :

Prononcé le

Texte intégral

Le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports et la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation ont présenté un décret relatif à l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche.

Ce décret est pris dans le prolongement de la création de l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche au sein de laquelle ont fusionné quatre inspections générales qui avaient chacune leur identité et leurs missions propres : l'inspection générale de l'éducation nationale, l'inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche, l'inspection générale de la jeunesse et des sports et l'inspection générale des bibliothèques.

La création d'une inspection générale unifiée a permis de rassembler des compétences diverses. Elle constitue ainsi un gage de cohérence dans le contrôle, l'évaluation et le suivi des politiques publiques mises en œuvre dans les secteurs prioritaires que sont l'éducation, de la maternelle au doctorat, la recherche, la formation, l'épanouissement et l'engagement de la jeunesse mais aussi des adultes, la lecture publique, les sports. 

Le décret modifie le décret n° 95-860 du 27 juillet 1995 instituant les fonctions d'inspecteur et d'inspecteur général en service extraordinaire à l'inspection générale des finances, à l'inspection générale de l'administration et à l'inspection générale des affaires sociales et le décret n° 2019-1001 du 27 septembre 2019 relatif au statut particulier du corps de l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche afin que des inspecteurs généraux en service extraordinaire puissent désormais être également nommés auprès de cette dernière.  

Le Gouvernement entend ainsi permettre à l'inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche d'enrichir son expertise grâce à la mise à disposition, pour un temps limité, de fonctionnaires aux origines et aux profils variés, ayant accompli une carrière reconnue. Avec ce décret, il achève une transformation de fond engagée en 2018 pour créer cette grande inspection générale réunissant en une seule toutes les compétences au service de la jeunesse, de la formation, du savoir et de la recherche pour un suivi, une évaluation et un contrôle plus efficaces du service rendu à nos concitoyens.