Communiqué des services du Premier ministre, en date du 23 février 2022, sur le lancement d'une campagne de mobilisation des Français et d'incitation au vote.

Texte intégral

Pour inciter massivement les Français à s'inscrire sur les listes électorales et participer aux scrutins de l'élection présidentielle les 10 et 24 avril prochains, le Gouvernement lance demain, jeudi 24 février, une grande campagne d'information de proximité et multicanale.

Alors que l'engouement démocratique souffre depuis plusieurs années d'une participation électorale en baisse, le Premier ministre a missionné le ministère de l'Intérieur et le Service d'information du Gouvernement (SIG), pour repenser la communication gouvernementale afin de répondre aux enjeux de mal inscription, mais aussi d'information et de (re)mobilisation des Français.

Pour ce faire, un double dispositif de simplification et d'information a été conçu pour :

  • Proposer un accès simplifié aux démarches et à l'information avec elections.interieur.gouv.fr : depuis le 24 janvier, cette plateforme unique de démarches en ligne et d'information permet notamment de vérifier sa situation électorale, trouver son bureau de vote, s'inscrire sur les listes (jusqu'au 2 mars en ligne, 4 mars pour les inscriptions en mairie) et de donner procuration même en dehors de sa commune de résidence.
  • S'adresser à tous les Français grâce à une grande campagne d'information de proximité et multicanale, avec un message fort et inclusif : "Les 10 et 24 avril, allons voter !". Le Gouvernement s'est tourné vers le typographe Tyrsa, pour penser et dessiner cette signature qui accompagnera l'ensemble de la campagne ; Quentin Deronzier, artiste visuel de renommée internationale, livrera dans une nouvelle création sa vision de l'engagement qui portera la seconde partie de la campagne gouvernementale.


La campagne se déploie en deux temps : d'abord l'inscription sur les listes électorales (jusqu'au 2 mars en ligne, 4 mars pour les inscriptions en mairie) puis l'incitation au vote. Un plan média sera lancé en digital (plus de 600 sites internet) ainsi que dans la presse quotidienne nationale et la presse quotidienne régionale, en Métropole et dans les territoires d'Outre-mer. Les services de l'État (préfectures, services déconcentrés de l'État, réseau consulaire) mais aussi de nombreux acteurs tels que META, Snap Chat, Google, La Poste, ou encore des fédérations professionnelles s'associeront à cette campagne d'intérêt général.

Avec ce dispositif, le Gouvernement encourage l'ensemble de la société, entreprises, acteurs de proximité, plateformes, médias, associations, individus à se faire le relai de cette grande campagne pour favoriser la participation de tous à notre vie démocratique.

Source https://www.gouvernement.fr, le 25 février 2022