Où les Français vivent-ils le confinement ?

L'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) publie une première estimation des mouvements de population qui ont en lieu en France métropolitaine après l'annonce du confinement.

Temps de lecture  2 minutes

© La Rédaction

Les mesures de confinement ont été annoncées le lundi 16 mars 2020 et ont pris effet le mardi 17 mars à midi. Dans l'intervalle, entre l'annonce et l'entrée en vigueur de la mesure, de nombreuses personnes se sont déplacées pour rejoindre un lieu de confinement.

S'appuyant sur les données de géolocalisation fournies par l'opérateur mobile Orange, l'INSEE établit une nouvelle carte de la répartition géographique de la population sur le territoire métropolitain.

Il apparaît que :

  • 1,5 à 1,7 million de personnes se sont déplacées pour rejoindre leur département de résidence ;
  • 620 000 à 810 000 personnes ont quitté la France métropolitaine (le plus souvent des étrangers rentrés dans leur pays) ;
  • les départements de sports d'hiver se sont vidés après la fermeture des stations de ski.

Paris a perdu le quart de sa population présente en nuitée avant le confinement :

  • 40% de la baisse est due à des résidents français de passage retournés dans leur département de résidence ;
  • 28% à des étrangers de passage retournés dans leur pays (28%) ;
  • 33% à des Parisiens partis s'installer en province pour le confinement. Au total, 11% des résidents parisiens sont partis.

Par ailleurs, un sondage Ifop du 8 avril 2020 révèle que :

  • 63% des personnes interrogées sont confinées dans une maison ;
  • 24% dans un appartement avec balcon ou terrasse ;
  • 12% dans un appartement sans balcon ou terrasse ;
  • la superficie moyenne des logements de confinement est de 95,8 m2 avec de fortes disparités ;
  • 27% des personnes sont confinées seules (le nombre moyen de personnes dans les foyers est de 2,6 pendant le confinement).