Quel est l'impact du confinement sur la qualité de l'air ?

Pour mesurer les conséquences des mesures de confinement sur la qualité de l'air, l'INERIS propose un outil en ligne qui permet de visualiser les effets du confinement sur les concentrations de dioxyde d’azote et de particules fines.

Temps de lecture  2 minutes

© Karen Mandau - stock.adobe.com

Les mesures de confinement ont entraîné un fort ralentissement de l'activité économique et des transports. Les émissions de polluants atmosphériques ont mécaniquement été réduites. Pour évaluer l'impact de cette baisse sur la qualité de l'air, l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS) propose un outil cartographique de visualisation de la qualité de l’air.

Pour l'INERIS, "la situation exceptionnelle créée par la décision de confinement appliquée en France permet ainsi de confronter les modèles utilisés jusqu'à présent de façon théorique, à une situation réelle de baisse des activités humaines".

Une carte pour visualiser les effets du confinement sur la qualité de l’air

Cet outil mis en ligne au mois d’avril 2020 a permis de constater une diminution des émissions des principaux polluants atmosphériques entraînant une amélioration de la qualité de l’air. La visualisation des prévisions de concentrations journalières en dioxyde de carbone et en particules fines de l’air est réalisée en s'appuyant sur deux hypothèses :

  • prise en compte des émissions, tous secteurs d’activités confondus, estimées en situation normale en 2020 (appelé cas de référence) ;
  • prise en compte d'une réduction d’émissions associée au confinement (les données retenues sont une baisse de 80% du transport routier, de 95% du transport aérien et non routier et de 29% de l'activité industrielle). 

L'outil de visualisation permet de visualiser le maximum journalier des concentrations horaires en dioxyde d’azote et la moyenne journalière des concentrations en particules pour chacun des deux hypothèses (cas de référence et situation de confinement) et les différences entre les deux. Ces simulations sont réalisées chaque jour pour le jour même et les prévisions sont étendues pour les deux jours suivants.

L'INERIS a également mis en ligne une version Europe de l'outil de visualisation de la qualité de l'air.

mots-clés :