Accompagnement des acteurs territoriaux relatif au PACTE territorial Nièvre

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Espaces ruraux

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La Nièvre, département rural caractérisé par des espaces naturels préservés, une richesse patrimoniale reconnue et une tradition agricole et industrielle forte, connaît plusieurs difficultés symbolisées par une démographie décroissante. Le Pacte de développement territorial pour la Nièvre s’inscrit dans une politique du gouvernement de cohésion des territoires. Il vise à aider à la concrétisation de projets portés par les collectivités territoriales et les acteurs économiques et associatifs, dans une dynamique d’innovation contribuant au renouveau du territoire, dans les domaines du numérique, du véhicule autonome et électrique, d’une agriculture de qualité, de l’utilisation du bois ou du tourisme vert. Ce Pacte signé le 15 février 2019, comporte 4 objectifs stratégiques déclinés en 30 actions. Un de ces objectifs est de renforcer les filières structurantes : la filière agricole, les énergies renouvelables et la filière bois. Il prévoit la mobilisation du conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) pour accompagner les acteurs territoriaux dans l’élaboration et la finalisation de leurs projets, tout particulièrement en faveur du développement et de la valorisation de l'élevage nivernais, de la transformation et de la commercialisation de la viande bovine pour apporter de la valeur ajoutée au territoire.

Revenir à la navigation

Sommaire

RÉSUMÉ

LISTE CHRONOLOGIQUE DES RECOMMANDATIONS

1. MODALITÉS D’INTERVENTION

1.1. Origine et contexte de la mission

1.2. Situation de l'agriculture nivernaise

1.3. Trois pistes initiales de travail
1.3.1. Identification et caractérisation des différents modèles de production de bovins allaitants 
1.3.2. Développement d’ateliers d'engraissement, commercialisation d’animaux finis, contractualisation et/ou approvisionnement de la restauration collective 
1.3.3. Les outils d'abattage et de transformation

1.4. Méthodologie
1.4.1. Méthodologie générale
1.4.2. Principales visites et actions réalisée dans le cadre de la mission

2. DIAGNOSTIC DES ABATTOIRS ET DES ATELIERS DE TRANSFORMATION

2.1. Des lignes directrices qui s’affirment

2.2. Leur déclinaison en matière d’abattoirs
2.2.1. Abattoir Luzy
2.2.2. Abattoir de Corbigny
2.2.3. Abattoir de Cosne sur Loire
2.2.4. L’implication de la région et de l’État

2.3. Un couplage abattoir /atelier de transformation indispensable pour valoriser
2.3.1. Une matrice des coûts qui éclaire le sujet (coût ramené € au kg de carcasse)
2.3.2. Des ateliers de transformation sources de valorisation

3. IDENTIFICATION DES MODÈLES D’ENGRAISSEMENT ADAPTÉS À LA NIÈVRE

3.1. Un élevage viande spécialisé encore monolithique

3.2. Une décapitalisation du cheptel inquiétante

3.3. Un modèle basé sur le naissage qui peut inclure de l'engraissement sous conditions

4. DÉVELOPPER LES MARCHÉS DE VIANDES ENGRAISSÉES

4.1. Promesse d'un produit sous signe de qualité : des SIQO qui devraient accompagner la segmentation et le « local »

4.2. Sensibilisation et développement de la contractualisation

CONCLUSION

ANNEXES

Annexe 1 : Lettre de mission
Annexe 2 : Liste des personnes rencontrées
Annexe 4 : La Nièvre en chiffres
Annexe 5 : Bibliographiex
Annexe 6 : Liste des signes de qualité en viande bovine charolaise
Annexe 7 : Aires géographiques des AOP et IGP sur la Nièvre
Annexe 8 : Annonce journée contractualisation

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 38 pages

Édité par : Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux

Revenir à la navigation