Améliorer la poursuite d'étude dans l'enseignement supérieur des bacheliers professionnels

Date de remise :

Auteur(s) : Christian Lerminiaux

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Secrétariat d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Christian Lerminiaux, Directeur de Chimie Paris Tech, présente une série de recommandations visant à améliorer la poursuite d'étude dans l'enseignement supérieur des nouveaux bacheliers professionnels. Onze axes sont retenus par l'auteur : améliorer la lisibilité du système actuel de professionnalisation - adapter la carte des formations professionnelles aux besoins en emploi à l'horizon 2025 - faire de la formation par apprentissage un modèle de formation de référence des formations professionnelles initiales - moderniser et adapter les formations professionnelles existantes, pour une adaptation plus rapide aux évolutions du marché du travail - intégrer les universités et les établissements d'enseignement supérieur dans le système de formation professionnelle - focaliser les moyens supplémentaires attribués à l'enseignement supérieur sur la filière professionnelle - augmenter les capacités d'accueil des formations à niveau II et III : faire appel aux entreprises et aux branches professionnelles - développer les passerelles entre filière professionnelle et filière générale - mieux accompagner les bacheliers professionnels dans les formations de l'enseignement supérieur en renforçant la logique de parcours entre les deux niveaux d'enseignement - affiner les représentations de l'entreprise et de l'enseignement professionnel des enseignants - assurer une meilleure cohérence entre les politiques menées par les collectivités locales et la stratégie nationale.

Revenir à la navigation

Sommaire

Recueil des recommandations 

Introduction : Un état des lieux 

Améliorer la poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur 

1- Améliorer la lisibilité du système actuel de professionnalisation 

2- Adapter la carte des formations professionnelles aux besoins en emploi à l’horizon 2025 

3- Faire de la formation par apprentissage un modèle de formation de référence des formations professionnelles 

4- Moderniser et adapter les formations professionnelles existantes, pour une adaptation plus rapide aux évolutions du marché du travail 

5- Intégrer les universités et les établissements d’enseignement supérieur dans le système de formation professionnelle 

6- Focaliser les moyens supplémentaires sur la filière professionnelle 

7- Augmenter les capacités d’accueil des formations à niveau III : faire appel aux branches professionnelles 

8- Développer les passerelles entre filière professionnelle et filière générale 

9- Mieux accompagner les bacheliers professionnels en filière professionnelle du supérieur en renforçant la logique de parcours entre les deux niveaux d’enseignement 
a) Assurer une meilleure articulation entre le baccalauréat professionnel et le BTS et les nouvelles formations universitaires professionnalisantes 
b) Développer une pédagogie différenciée afin de mieux prendre en compte les acquis des différents publics accueillis en filières professionnelles de l’enseignement supérieur 
c) Préparer les futurs bacheliers professionnels à la poursuite d’étude en amont de leur entrée dans l’enseignement supérieur 
d) Mettre en place des outils de suivi des parcours des bacheliers professionnels et des diplômés de STS (et poursuivre leur mise en place dans les IUT et les  autres établissements d’enseignement supérieur) 
e) Permettre aux néo bacheliers une période de détermination 

10- Les représentations de l’entreprise et de l’enseignement professionnel des enseignants de collège doivent s’affiner pour être plus en phase avec la réalité 

11- L’implication des collectivités locales au service d’une politique nationale 

Conclusion 
 
Annexes 

Note d’étape à Madame la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en avril 2015 
Lettre de mission 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 182 pages

Revenir à la navigation