Sélection de rapports : Risques et dérives sectaires

Le rapport annuel 2020-2021 de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) fait état d’une progression de plus de 33 % des signalements entre 2020 et 2021 et de 86 % entre 2015 et 2021. Il souligne une évolution générale du phénomène sectaire vers de petites structures dans les domaines de la santé, du bien-être et de l’alimentation. Le rapport montre également l’émergence de nouvelles dérives influentes sur le net : les mouvements complotistes (masculinistes, antivax) et le secteur des thérapies non conventionnelles. Outre le dernier rapport de la Miviludes, la BRP vous propose une sélection de rapports sur le sujet, publiés depuis le rapport Vivien de 1983.