Communiqué du ministère de l'Equipement, des transports, du logement, du tourisme et de la mer sur le bilan de la sécurité routière pour l'année 2003, à Paris le 12 janvier 2004.

Texte intégral

Le Premier Ministre vient d'annoncer les résultats de la sécurité routière pour l'année 2003.
Gilles de ROBIEN, ministre de l'Équipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer, se réjouit pour les 1 510 vies sauvées et pour les 26 704 blessés épargnés en 2003 par rapport à 2002.
Comparé à 2001, ce sont 1 988 tués et 42 810 blessés en moins.
Ces résultats exceptionnels, nous les devons à l'effort de tous.
Pour autant nous ne devons pas oublier les 5 732 tués et 111 135 blessés à déplorer encore en 2003.
Pour eux, nous devons donc tout mettre en oeuvre pour poursuivre cette mobilisation en faveur de la vie et notamment pour descendre dès que possible en dessous de la barre des 5 000 morts.
Avec la volonté qui anime tous les Français, Gilles de ROBIEN a la conviction que nous pouvons relever ce nouveau défi dès 2004.
Jean-Pierre RAFFARIN a par ailleurs demandé aux ministres concernés que l'action gouvernementale en 2004 fasse porter prioritairement ses efforts sur la prévention en direction des jeunes qui sont encore trop massivement frappés par la violence routière.