Débat entre MM. Laurent Fabius, Premier ministre et Jacques Chirac, président du RPR et ancien Premier ministre, à TF1 le 27 octobre 1985, sur l'actualité politique et la politique économique.

Prononcé le

Intervenant(s) :

Mots-clés :

Résumé

Questions politiques : refus de M. Chirac de gouverner avec l'extrême-droite (analyse de la montée de l'extrême-droite depuis 1981, critique de la proportionnelle pour les législatives) et dénonciation de la participation des communistes au gouvernement-commentaires de M. Fabius sur la cohabitation, les désaccords entre le RPR et l'UDF et l'accord de la droite avec l'extrême-droite aux élections municipales de 1984.<br>- Questions internationales : rappel par M. Fabius des grands axes de la politique étrangère (indépendance, dissuasion nucléaire, action pour les droits de l'homme et la construction européenne) et réponse aux critiques de M. Chirac concernant l'endettement extérieur, la politique de la France au-sein de la CEE notamment pour l'élargissement, l'IDS et la Libye-commentaires sur la Nouvelle-Calédonie et notamment le découpage électoral.<br>- Questions économiques : critique par M. Fabius des résultats économiques de M. Chirac en tant que Premier ministre et rappel des orientations actuelles de sa politique-propositions de M. Chirac concernant les dénationalisations, la liberté des entreprises (licenciement notamment), l'aménagement du temps de travail, les économies budgétaires (limitation des fonctionnaires) et la fiscalité (suppression de l'impôt sur les grandes fortunes notamment).<br>- L'immigration et la sécurité : rappel par M. Fabius de la lutte contre l'immigration clandestine, de l'aide au retour ou à l'insertion-proposition de M. Chirac du rétablissement des contrôles d'identité (avec documents d'identité infalsifiables) et de lutte contre la délinquance étrangère-présentation par M. Fabius des axes d'action contre l'insécurité (prévention, sanction, réparation)-demande par M. Chirac d'une véritable peine de substitution à la peine de mort, d'une loi anti-casseur adaptée et d'une juridiction du type de la Cour de Sûreté de l'Etat.- Commmentaire de M. Chirac sur l'affaire Greenpeace.