Interview de M. Michel Debré, député RPR et candidat à l'élection présidentielle de 1981, à TF1 le 7 octobre 1980, sur le terrorisme, la situation internationale, la conjoncture économique et l'élection présidentielle de 1981

Intervenant(s) :

Circonstance : Attentat antisémite contre une synagogue de la rue Copernic, Paris le 3 octobre 1980

Mots-clés :

Prononcé le

Résumé

Thèmes abordés.Ï Le terrorisme : dénonciation des terrorismes de droite et de gauche-critique de l'indulgence vis-à-vis du nazisme et des minorités séparatistes ainsi que de la perte du sentiment national qui met en cause la solidarité nécessaire à une démocratie.Ï L'immigration : position favorable à l'arrêt de l'immigration dans les périodes difficiles mais opposition au renvoi des immigrés et à la ségrégation.Ï La situation internationale : critique de l'immobilisme des occidentaux au sommet de Venise ( mai 1980 )-souhait d'une position ferme des grandes nations, dont l'URSS, pour imposer à l'Irak et l'Iran un arbitrage-nécessité d'un équilibre des pouvoirs pour la détente ( manque de puissance des grandes démocraties ).Ï La situation économique : critique de la politique gouvernementale et refus de voter le budget depuis 3 ans-pas de crise conjoncturelle mais une guerre économique-nécessité de modérer les dépenses de l'Etat et les revenus ( en préservant les bas salaire s et les prestations familiales et avec une contribution exceptionnelle sur les grandes fortunes )-nécessité d'une politique familiale pour enpêcher le chômage et la diminution du marché intérieur ( programme prioritaire de crèches et de garderies avec un service civil, politique du logement ).Ï La candidature de M. Debré à l'élection présidentielle de 1981 : critique des candidats soutenus par un parti-volonté de convaincre les Français de la nécessité d'une politique de croissance économique, de solidarité sociale et d'ambition, notamment pour les jeunes-appel à un gouvernement de salut public.Ï 42 VUES