Interview de M. Pierre Mehaignerie, président du CDS, dans "L'Economie" le 27 septembre 1982, sur les orientations du CDS par-rapport à l'UDF.

Résumé

Nécessité pour l'UDF de proposer aux Français les voies d'une alternative avant de choisir le candidat aux prochaines élections présidentielles-refus d'une plate-forme doctrinale de l'UDF sur la sécurité, l'éducation ou la politique étrangère. Position favorable à l'économie sociale de marché, à une société basée sur l'initiative et la responsabilité personnelle-critique du socialisme "qui n'est pas social"-approbation de la cinquième semaine de congés payés, les 39 heures étant qualifiés de "duperie" qui va accélérer la désindustrialisation.<br>- Position favorable à des listes uniques de l'opposition pour les municipales et critique de la gestion des municipalités socialistes et communistes.- 3 VUES