Présidentielle 2022 : second tour de scrutin les 23 et 24 avril

Le second tour de l’élection présidentielle de 2022 est fixé au dimanche 24 avril et, par dérogation pour la Guadeloupe, Martinique, Guyane, Saint-Pierre et Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Polynésie française et le continent américain, au samedi 23 avril.

Illustration pour le second tour composée des noms de E. Macron et M. Le Pen avec en son centre un point d'interrogation.
Il est notamment interdit aux candidats et à leurs représentants, jusqu'à dimanche 24 avril, 20 heures, de diffuser des tracts, de tenir des réunions publiques et de mettre à jour leurs sites internet. © Jérôme Rommé - stock.adobe.com

Par décision du Conseil constitutionnel du 13 avril 2022, les deux candidats habilités à se présenter sont Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Ces deux candidats ont respectivement obtenu 27,85% et 23,15% des suffrages exprimés lors du premier tour de scrutin.

Les bureaux de vote ouvrent le matin à 8 heures et ferment à 19 heures (20 heures dans certaines villes sur dérogation préfectorale).

Les résultats de l’élection présidentielle, dès que disponibles, seront consultables sur le site du ministère de l’intérieur (https://www.resultats-elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2022).

Fin de la campagne électorale

Comme lors du premier tour, la campagne électorale se termine le vendredi qui précède le scrutin à minuit. La campagne est donc close vendredi 22 avril à minuit (elle a pris fin le 21 avril à minuit dans les territoires qui votent samedi 23).

Il est donc interdit, aux candidats et à leurs représentants, jusqu'à dimanche 24 avril, 20 heures, heure de clôture des derniers bureaux de vote :

  • de diffuser des tracts ;
  • de tenir des réunions publiques ;
  • de mettre à jour leurs sites internet ;
  • de diffuser des messages sur les réseaux sociaux.

Les interviews des candidats sont  interdites dans la presse écrite et sur les médias audiovisuels le samedi 23 avril. Cette interdiction est également valable le dimanche 24 mais jusqu'à 20 heures.

La Commission nationale de contrôle de la campagne électorale (CNCCEP) rappelle que la loi interdit, jusqu’à la fermeture des derniers bureaux de vote en métropole (dimanche 24 avril à 20 heures), la diffusion par quelque moyen que ce soit de tout sondage réalisé à la sortie des urnes ou de toute estimation de résultats.

En ce moment