Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Qu’est-ce que le Brexit ?

le 28 août 2018 Archives.

Le terme Brexit, contraction de deux mots anglais, "British" (britannique) et "Exit" (sortie), désigne la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE).

Historique

Lors de la campagne électoraleCampagne électoraleEnsemble des opérations de propagande qui précèdent une élection ou un référendum pour les législatives de 2015, le Premier ministre conservateur David Cameron promet d’organiser, au plus tard en 2017, un référendumRéférendumProcédure de vote permettant de consulter directement les électeurs sur une question ou un texte, qui ne sera adopté qu’en cas de réponse positive. sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’Union européenne.

Cette promesse électorale du Premier ministre, pourtant hostile au retrait du Royaume-Uni de l’UE, a pour but de contrer la montée des mouvements anti-européens dans le pays.

En parallèle, David Cameron s’engage à obtenir des dérogations de Bruxelles dans l’application du droit communautaire, notamment sur le problème de l’immigration.

Lors du référendum du 23 juin 2016, le Britanniques choisissent de quitter l’Union européenne, avec 51,9% des suffrages exprimés et 72% de participation.

Désavoué par la consultation populaire, David Cameron, qui a milité contre le Brexit, présente, le 13 juillet 2016, sa démission du poste de Premier ministre à la Reine qui confie cette charge à Theresa May.

Les étapes du Brexit

Nommée Premier ministre en juillet 2016 et reconduite après les élections législatives anticipées de juin 2017, Theresa May est chargée de mener la procédure du retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Le 29 mars 2017, elle déclenche l’article 50 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne qui régit les conditions du retrait volontaire d’un État membre de l’Union européenne. C’est la première fois que cette procédure est enclenchée.

Des négociations entre l’UE et le Royaume-Uni se sont engagées en vue d’un accord fixant les modalités de ce retrait ainsi que le cadre des relations futures entre les deux parties. Le Brexit sera effectif à la date d’entrée en vigueur de l’accord ou, s’il n’y a pas d’accord, dans les deux ans à dater de la notification de retrait soit, au plus tard, le 29 mars 2019.

Une étape importante dans les négociations a été franchie en décembre 2017 avec la conclusion d’un accord financier d’un montant d’environ 40 milliards d’euros et l’acceptation de garanties sur le futur statut des ressortissants européens installés au Royaume-Uni. Cependant, les discussions restent tendues et butent notamment sur la question de la frontière irlandaise et des relations commerciales entre les deux parties.

Mots clés :

Rechercher