Évaluation de la contribution des associations soutenues par le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, et le ministère de la culture au développement du goût du livre et de la lecture chez les jeunes publics

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale des Affaires culturelles - Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La baisse continue de la pratique de la lecture, en particulier chez les jeunes adolescents, amène à s’interroger alors que 20% des élèves connaissent des difficultés dans la maîtrise de cette pratique. Les associations, tant nationales que locales, bénéficient de longue date du soutien du ministère de l’éducation nationale et du ministère de la culture, qui ont souhaité disposer d’un panorama de ces associations et évaluer leur impact. Les auteurs distinguent plusieurs types d’associations nationales :

  • celles qui interviennent spécifiquement dans le domaine de la lecture auprès des jeunes en organisant une grande diversité d’actions (rencontres ou résidences d’auteurs, ateliers d’écriture, concours littéraires…) ;
  • celles qui par leurs études et les formations qu’elles proposent alimentent la recherche et la réflexion sur ce sujet ;
  • celles enfin qui ont une vocation sociale et intègrent la lecture dans leur travail auprès des publics fragiles. 

Globalement, l’effort financier des deux ministères est évalué par la mission à 9,2M€, hors personnel mis à disposition par l’éducation nationale, somme limitée au regard des 12,7 millions d’élèves potentiellement concernés par leur action.

La mission préconise de :

  • Mieux coordonner l’action du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports et du ministère de la culture ;
  • Rationaliser l’organisation des dispositifs d’intervention du ministère de la culture ;
  • Rendre plus efficiente l’action du ministère chargé de l’éducation nationale ;
  • Améliorer la visibilité des projets, leur appropriation par les acteurs de terrain, et l’évaluation de l’impact du travail des associations.

 

Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse 

Liste des préconisations 

Introduction 

1. Une politique portée par les deux ministères

1.1. L’engagement du ministère de l’éducation nationale 
1.1.1. Une ambition continue 
1.1.2. Diverses modalités de soutien 
1.1.3. Un pilotage complexe

1.2. L’engagement du ministère de la culture 
1.2.1. Une succession d’initiatives ministérielles
1.2.2. Un effort important et multiforme mais sans visibilité d’ensemble 

2. Un panorama d’associations circonscrit au niveau national, foisonnant au niveau régional, avec des modes d’intervention multiples, et faisant appel à une diversité d’intervenants 

2.1. Les associations nationales 
2.1.1. Un large spectre de missions 
2.1.2. Un déploiement inégal en région et centré sur les territoires prioritaires 
2.1.3. Des différences marquées dans les structures de financement 
2.1.4. Des modes d’accompagnement majoritairement à horizon annuel 

2.2. Les associations locales

2.3. Typologie des actions menées par des associations en lien avec le développement du goût de la lecture des jeunes publics 
2.3.1. Lecture à voix haute à des enfants ou des jeunes
2.3.2. Lecture à voix haute par des enfants ou des jeunes 
2.3.3. Organisation de prix littéraires décernés par des jeunes publics 
2.3.4. Organisation de rencontres avec des auteurs (débats, lectures…) 
2.3.5. Organisation de moments de lecture 
2.3.6. Ateliers d’écriture 
2.3.7. Résidences d’auteurs et actions dans la durée
2.3.8. Organisation d’événements : salons, festivals… 
2.3.9. Interventions pour publics éloignés ou empêchés 
2.3.10. Le rôle des associations dans l’évolution des pratiques professionnelles 
2.3.11. Une évolution des modes d’intervention : inscrire le livre et les activités de lecture dans une culture numérique ? 
2.3.12. Un exemple : les partenariats associatifs de la bibliothèque de Maromme 

2.4. Les tranches d’âge couvertes par les associations 

2.5. La qualification et la formation des intervenants 

3. Évaluation et préconisations 

3.1. Des outils d’évaluation limités
3.1.1. Les éléments prévus par les conventions passées avec l’État 
3.1.2. Les actions menées par les associations : quelle place pour l’évaluation ? 
3.1.3. Le regard de professionnels du livre et de la lecture 

3.2. Préconisations 
3.2.1. Consolider le soutien aux associations en tant que relais indispensable de la stratégie de l’État, en lien direct avec les territoires et les citoyens 
3.2.2. Donner plus de cohérence à la politique de soutien de l’État
3.2.3. Favoriser l’appropriation des projets par les acteurs des territoires 
3.2.4. Construire des outils d’évaluation et de pilotage plus rigoureux 
3.2.5. Faciliter l’engagement des associations dans les domaines de l’audiovisuel et des technologies numériques

Conclusion 

Annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 85 pages

Édité par : Ministère de l'éducation, de la jeunesse et des sports : Ministère de la culture

Collection :

Revenir à la navigation