Mission d'appui à la filière Viande de chevreau

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le  Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) a réalisé une mission de conseil visant à conforter la filière viande de chevreau, affectée depuis le printemps 2020 par une crise importante en relation avec la pandémie de covid-19, et structurellement en difficultés depuis plusieurs années. Les missionnés proposent de conforter une stratégie d’évolution déjà initiée : la diminution du nombre de petits chevreaux concernés par cette filière par la promotion des lactations longues et le développement d’une filière d’engraissement et d’abattage de chevreaux lourds.

Ils émettent 7 recommandations permettant d’accompagner une stratégie globale de recherche de nouveaux débouchés, de nouveaux produits et de nouveaux circuits dans un cadre de nouvelles relations notamment contractuelles entre les différents acteurs. La recherche-développement, la formation et la communication pourront y contribuer. Ils recommandent aussi que l’interprofession se saisisse de ces propositions pour co-construire une stratégie de filière dans le cadre d’un fonctionnement général amélioré et se félicitent qu’un dossier ait pu être déposé dans les délais dans le cadre de l’appel à projet Structuration des filières du Plan de Relance. Enfin, ils incitent fortement l’interprofession laitière à s’investir, y compris financièrement, de manière pérenne, dans un sujet qui n’est pas exempt de risque pour elle à moyen terme.

Revenir à la navigation

Sommaire

RESUME

LISTE DES RECOMMANDATIONS

INTRODUCTION

1. UNE FILIERE EN DIFFICULTE

1.1. Quelques chiffres-clés de la filière
1.2. La crise du Covid, révélatrice de difficultés structurelles
1.3. Le bilan chevreaux qui reste à clarifier
1.4. D’autres problématiques de la filière

2. LES PARTIES PRENANTES

2.1. Les naisseurs
2.2. Les engraisseurs
2.3. Les abatteurs
 
2.3.1. Les 3 abattoirs spécialisés 
2.3.2. Les autres abattoirs 
2.4. Les distributeurs et les consommateurs (différents circuits)
2.4.1. Les circuits longs 
2.4.2. Les circuits courts 
2.5. La situation particulière de l’Outre-Mer

3. QUELQUES CERTITUDES

3.1. "La" solution miracle n’existe pas 
3.1.1. Les euthanasies en ferme 
3.1.2. Les semences sexées 
3.1.3. La diminution du prix de la poudre de lait 

3.2. La réglementation a des exigences qu’il faut respecter
3.2.1. Les euthanasies à la ferme 
3.2.2. L’identification des animaux et la traçabilité 
3.2.3. L’abattage des animaux 
3.2.4. Le transport des animaux 
3.2.5. Le transport des viandes 
3.2.6. La découpe et la transformation de la viande
 
3.3. La filière chevreau léger doit être confortée mais doit évoluer et toujours rechercher de la valeur à répercuter sur l’ensemble des acteurs

3.4. La filière chevreaux lourds (engraissement, abattage, transformation, vente) doit être soutenue pour qu’elle puisse se développer à nouveau

3.5. De toute façon, il est nécessaire de diminuer le nombre de chevreaux produits, par exemple en continuant de développer les lactations longues

4. UNE METHODE, DES MESURES ET DES FINANCEMENTS

4.1. La méthode
4.1.1. L’interprofession
4.1.2. La transparence des coûts de production de chaque maillon pour instaurer une confiance
4.1.3. Le plan stratégique de la filière

4.2. Les mesures
4.2.1. Sur le chevreau naissant
4.2.2. Sur l’engraissement et l’abattage des chevreaux légers
4.2.3. Sur l’engraissement et l’abattage des chevreaux lourds 
4.2.4. Sur la recherche de nouveaux débouchés
4.2.5. Sur les relations contractuelles dans la filière
4.2.6. La prise en compte de la question des chevreaux dans la formation et l’installation des futurs chevriers

4.3. Les financements

5. CONCLUSION

ANNEXES

Annexe 1 : Lettre de mission
Annexe 2 : Liste des personnes rencontrées
Annexe 3 : Liste des sigles utilisés
Annexe 4 : Répartition des exploitations laitières en fonction de la taille du cheptel et des régions
Annexe 5 : Bibliographie

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 52 pages

Édité par : Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

Collection :

Revenir à la navigation