Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 8 décembre 2021 - Fin d'année 2021 : comment concilier les enjeux sanitaires et sociétaux ?

Auteur(s) moral(aux) : Conseil scientifique COVID-19

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Début décembre 2021, la situation en France, et dans la plupart des pays d’Europe de l’ouest, est marquée par une cinquième vague forte liée au variant Delta dont le pic ne semble pas encore atteint, et par l’arrivée du variant Omicron, qui soulève beaucoup d’incertitudes.

Pour faire face à cette vague le Conseil scientifique préconise de :

  • 1. Freiner la circulation du virus avec des mesures de contrôle dans l'espace public qui relèvent de décisions gouvernementales (ex : passe sanitaire, jauges pour les rassemblements, télétravail, écoles, ...), et de limitations des comportements individuels à risque (ex: diminution des contacts, ne pas sortir si symptomatique, utilisation des tests antigéniques et autotests, comment organiser les rassemblements privés, aération, capteurs de CO2, masques et gestes barrières...). 
  • 2. Compléter le programme vaccinal en réitérant l'urgence qu'il existe pour les non-vaccinés à se faire vacciner ; en s’assurant que les personnes fragiles peuvent bien bénéficier des doses de rappel, tout en y associant l'ensemble de la population adulte. 
  • 3. Faciliter la prescription et la mise à disposition en pratique des anticorps monoclonaux pour les personnes à risque de formes graves, notamment celles qui présentent un déficit immunitaire sévère et les personnes non-vaccinées âgées ou avec comorbidités. 
  • 4. Utiliser très largement les tests diagnostiques en cas de symptômes ou avant un évènement : tests antigéniques ou autotests au plus proche de l’évènement. Tout test antigénique ou autotest positif doit être confirmé par un test PCR de criblage.
  • 5. Renforcer la surveillance épidémiologique par criblage et séquençage, et le « Tester-Alerter-Protéger », notamment pour les personnes diagnostiquées avec le variant Omicron.
  • 6. Éviter les grands évènements pouvant conduire à des clusters géants.
  • 7. Renforcer les capacités hospitalières pour faire face à l'accroissement des hospitalisations dans les semaines qui viennent et accélérer la vaccination de rappel chez les soignants, y compris dans le secteur médico-social.
  • 8. Prêter une attention particulière aux populations très vulnérables (ex : EHPAD, personnes âgées, isolées, précaires…).
  • 9. Anticiper vis-à-vis du variant Omicron, et ce malgré les incertitudes. Il a un niveau de transmission élevé, mais sans gravité clinique particulière. 
  • 10. Individualiser la réponse pour les territoires d'outre-mer en accélérant la primovaccination et les mesures de protection individuelles lors des réunions familiales de fin d’année.

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Avis

Pagination : 25 pages

Édité par : Ministère des solidarités et de la santé

Collection :

Revenir à la navigation