Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Depuis le 30 septembre 2020, l’allocation journalière du proche aidant (AJPA) vise à compenser la perte la perte de salaire du bénéficiaire d’un congé proche aidant. Celui-ci permet aux salariés de s’occuper d’une personne handicapée ou âgée ou en perte d’autonomie et est accessible sous conditions (lien familial ou étroit avec la personne aidée, résidence en France de la personne aidée) et pour une durée limitée.

Le rapport dresse un premier bilan de sa mise en œuvre au regard des données disponibles et élabore des pistes de réflexion et d’amélioration. Il s’articule autour de quatre chapitres :

  • Présentation et premier bilan de l’allocation journalière du proche aidant ;
  • L’articulation de l’AJPA avec les autres dispositifs existants ;
  • Les pistes d’évolution de l’AJPA ;
  • L’identification des besoins des jeunes aidants.
Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse

Introduction

Chapitre 1 : Présentation et premier bilan de la mise en place de l’allocation journalière du proche aidant (AJPA)

1. L’allocation journalière du proche aidant, une nouvelle allocation visant à renforcer l’effectivité du congé de proche aidant pour une meilleure conciliation de la vie personnelle et professionnelle des aidants en emploi
1.1 Le congé de proche aidant introduit par la loi dite « ASV »
1.2 L’allocation journalière du proche aidant, un revenu de remplacement visant à rendre le congé de proche aidant effectif

2. Premier bilan de l’allocation journalière du proche aidant
2.1 Une montée en charge encore limitée au vu du nombre d’aidants potentiellement éligibles
2.2 Les freins identifiés au recours à l’allocation journalière du proche aidant : une allocation encore trop méconnue

Chapitre 2 : L’articulation de l’allocation journalière du proche aidant avec les autres dispositifs existants à destination des aidés comme des aidants

1. L’existence d’autres dispositifs au bénéfice des aidants
1.1 L’articulation du congé de proche aidant et de l’AJPA avec les congés de présence parentale et de solidarité familiale et les allocations qui les indemnisent
1.2 Les autres dispositifs d’indemnisation de l’aide apportée par des proches

2. L’AJPA permet en particulier de mieux aider les aidants de personnes âgées en perte d’autonomie
2.1. Une pluralité qui concerne surtout les parents, et les aidants de personnes en situation de handicap
2.2. Un réel complément aux aidants de personnes âgées
2.3. Des règles de non-cumul prévues par la loi

Chapitre 3 : Des mesures d’amélioration du dispositif ont été prises et sont en cours de mise en oeuvre

1. Afin de rendre l’AJPA plus attractive, celle-ci a été revalorisée à hauteur du SMIC net journalier

2. Les conditions d’éligibilité au CPA et à l’AJPA ont été étendues à de nouvelles catégories de personnes

3. Vers une procédure de demande du congé de proche aidant et de l’allocation journalière du proche aidant simplifiée

4. La communication autour du dispositif de CPA et de l’AJPA a vocation à être renforcée et mieux ciblée

Chapitre 4 : L’identification des besoins des jeunes aidants

1. Seuls de très récents travaux ont permis de mieux identifier et connaître les jeunes aidants, leur situation et leurs besoins

2. Des actions à destination des jeunes aidants avant tout portées par les associations

3. Un axe de la Stratégie nationale « Agir pour les aidants 2020-2022 » consacré au soutien des jeunes aidants

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 39 pages

Édité par : Direction de la sécurité sociale

Collection :

Revenir à la navigation