L'Office national des forêts, outil d'une volonté

Date de remise :

Auteur(s) : Hervé Gaymard

Auteur(s) moral(aux) : Présidence de la République

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

L'ONF gère 4,5 millions d'hectares de forêts et d'espaces boisés en métropole (plus du quart de la forêt française) dont 1,8 million d'hectares de forêts domaniales et 2,9 millions d'hectares appartenant à plus de 11.500 collectivités, ainsi que 6 millions d'hectares dans les départements d'outre-mer. Préconisant la stabilité de l'environnement institutionnel, ce rapport fait douze propositions pour renforcer en interne le dialogue social avec le personnel de l'ONF, et consolider en externe les relations avec les communes forestières, la forêt privée, les entreprises de transformation de bois, et les associations de protection de l'environnement.

Revenir à la navigation

Sommaire

Préface I

Introduction

1.- L’ONF doit contribuer à la modernisation de la filière

Proposition n°1 : Regrouper l’offre de bois pour offrir de la visibilité aux industriels
Proposition n°2 : Participer à l’émergence d’un réseau d’entreprises performantes

2.- Mobiliser plus de bois en forêt

Proposition n°3 : Réinvestir en forêt
Proposition n°4 : Intervenir conjointement avec la forêt privée dans les massifs sous-exploités

3.- Affirmer l’ONF comme acteur majeur des enjeux environnementaux

Proposition n°5 : Amplifier la contribution de l’ONF au développement du bois énergie
Proposition n°6 : Reconnaître l’ONF comme gestionnaire d’espaces naturels

4.- Mettre en place une gouvernance responsable avec les communes forestières regroupées

Proposition n°7 : construire une gouvernance engageante pour les communes
Proposition n°8 : consolider le réseau de terrain de l’ONF auprès des maires, le versement compensateur (Etat) et les frais de garderie (communes)

5.- Renforcer l’ONF entreprise publique

Proposition n°9 : consolider l’EPIC ONF et poursuivre sa professionnalisation
Proposition n°10 : consolider le pilotage stratégique de l’établissement

6.- Relever le défi du changement climatique et des enjeux forestiers européens

Proposition n°11 : Rendre les projets carbone forestiers éligibles sur le marché des quotas européens
Proposition n°12 : Donner un caractère juridiquement contraignant aux résolutions
des Conférences Ministérielles pour la Protection des Forêts en Europe

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 66 pages

Revenir à la navigation