Présentation

La mission à entreprendre visait à analyser la situation de la technopole de Sophia-Antipolis et ses perspectives d'évolution et à élaborer des propositions en la matière. Le parc lancé en 1969 est confronté à plusieurs menaces : son exception s'est banalisée, la dynamique de croissance semble vaciller et il doit affronter une crise de projet de développement, de gouvernance scientifique et culturelle et une crise d'aménagement du site. La mission formule une série de recommandations : réaffirmer sa vocation initiale d'attirer les activités de recherche et développement technologique et d'offrir le cadre attractif aux personnels, entreprises et instituts - accroître l'attractivité de la technopole - réformer la gouvernance de la technopole - favoriser la vie sociale sur le site - maîtriser l'aménagement du territoire de la technopole. Les améliorations de l'offre de transport sont impératives. Jouer la complémentarité entre Sophia-Antipolis et la Plaine du Var. In fine, Sophia-Antipolis ne manque pas d'atouts mais elle n'y parviendra que si une gouvernance forte et un projet de développement dynamique et cohérent se dégagent. Il serait utile de réinvestir un représentant de l'Etat chargé de suivi et d'un rôle d'interface entre les acteurs, en assurant une interaction entre la Plaine du Var et Sophia-Antipolis.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 116 pages

Collection :

Revenir à la navigation