Le verdissement des matériels roulants du transport ferroviaire en France - Comment répondre aux défis de la sortie du Diesel et se tenir à la pointe de l'innovation technologique pour la transition énergétique ?

Auteur(s) moral(aux) : Premier ministre - Ministère des Transports

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le transport ferroviaire est un mode vertueux sur le plan écologique. Il représente en effet moins de 1% des émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports. Plus de 80% des circulations sont réalisées grâce à la traction électrique et répondent pleinement aux objectifs de lutte contre le changement climatique et pour la qualité de l'air. Cependant, les 20% restants correspondent à des trains fonctionnant au diesel. Afin d'accélérer la transition énergétique du transport ferroviaire, le Gouvernement souhaite préparer le verdissement du parc ferroviaire en envisageant le remplacement des matériel roulants (locomotives, trains automoteurs, engins de manoeuvre ou de chantier, etc.) les plus polluants dans les meilleurs délais afin d'atteindre l'objectif d'une neutralité carbone en 2050. C'est dans ce contexte que M. Benoît Simian, Député de la Gironde, a été chargé d'une mission sur ce sujet. Au terme des auditions, entretiens et visites effectués par la mission, celle-ci préconise de se concentrer sur deux technologies : à court terme celle des batteries (engins hybrides ou non), et à plus long terme celle de l'hydrogène. La mission recommande notamment d'arrêter rapidement les conditions qui permettront des premières circulations de trains à l'hydrogène avant 2022.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 111 pages

Collection :

Revenir à la navigation