Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Minima sociaux : quasi-stabilité du nombre d’allocataires en 2017

le 19 mars 2019

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) a publié le 7 mars 2019 les données chiffrées sur les allocataires de minima sociauxMinima sociauxPrestations sociales visant à garantir un revenu minimal à une personne en situation de précarité.. En 2017, le nombre total d’allocataires se stabilise à 4,22 millions, en très légère hausse (+0,1%, après une baisse de 1,3% en 2016). En tenant compte des conjoints et des enfants à charge, les minima sociaux bénéficient à 7 millions de personnes, soit 11% de la population.

Le nombre d’allocataires du revenu de solidarité active (RSA) continue de baisser légèrement en 2017

Après une baisse de 4,3% en 2016, le nombre d’allocataires du RSA (1,9 millions) poursuit sa diminution, mais dans des proportions plus faibles (-0,5%) en 2017. Ces deux baisses successives sont liées à la mise en place au 1er janvier 2016 de la prime d’activité qui a remplacé le “RSA activité” et par une dégradation moins importante du marché de l’emploi.

Conséquence de la baisse du nombre de bénéficiaires, le montant total des dépenses (11,2 milliards) liées au RSA diminue de 0,5%, une première depuis 2009, date de sa mise en place.

Les effectifs de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) progressent

Depuis 2014, l’augmentation des allocataires de l’AAH se poursuit à un rythme soutenu, passant de +1,8% en 2014 à +3% en 2017. Selon la Drees, cette accélération résulte de la modification des conditions d’attribution de l’AAH intervenue en 2015 (décret du 6 avril 2015). Au total, en 2017, les prestations versées aux 1,16 million d’allocataires de l’AAH s’élève à 9,4 milliards d’euros.

L’allocation pour demandeur d’asile (ADA) enregistre une hausse importante (+14%) sous l’effet de l’augmentation du nombre de demandeurs d’asile. Au total, 86 800 bénéficiaires de l’ADA, soit 2,1% des allocataires des minima sociaux, ont perçu un montant mensuel moyen de 358 euros en 2017. Les dépenses consacrées à l’ADA s’élèvent à 350 millions d’euros.

Rechercher