Interview de M. Edmond Maire, secrétaire général de la CFDT, à TF1 le 22 novembre 1984, avec la participation de MM. François Léotard, secrétaire général du PR, Jean Poperen, secrétaire national du PS, Marcel Albert, directeur général des Etablissements Albert, sur le thème : "Les illusions perdues".

Résumé

L'évolution des attitudes et du langage politique, la fin des illusions de mai 1981. Le syndicalisme en crise : refus du corporatisme accentuant les inégalités-l'image de marque des syndicats -la syndicalisation dans les PME-définition d'un syndicalisme d'innovation. Nécessité d'un langage de vérité (rigueur et réalisme) plus que d'idéologie ou de dogme-les acquis positifs du gouvernement de la gauche, l'échec du projet d'unification scolaire-la négociation sur l'adaptation des conditions d'emploi ("souplesse"), critique des propositions du CNPF (droit de licenciement)-la modernisation des rapports sociaux, de la fiscalité et de la fonction publique.<br>- Interventions de M. Poperen sur la droite, "les nouveaux pauvres" et l'emprunt Giscard, la gauche et le pouvoir, de M. Albert, chef d'entreprise, sur les mesures pour l'emploi des jeunes (entreprises intermédiaires) et la flexibilité, de M. Léotard sur l'opposition et le projet politique de démocratie libérale (dénationalisations, syndicalisme libre et contractuel).- 35 VUES