Les élections législatives de 2007

Intervenant quelques semaines après l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, les élections législatives de juin 2007 consacrent la victoire de la droite. Pour la première fois depuis presque 30 ans, la majorité sortante est reconduite.

Les élections législatives de juin 2007 s’inscrivent dans l’épisode électoral ouvert par l’élection de Nicolas Sarkozy, 6e président de la Ve République. Les dimanches électoraux des 10 et 17 juin sont marqués par des taux d’abstention élevés, atteignant les 40%.

Présidée par Bernard Accoyer, l'Assemblée nationale élue est dominée par l’Union pour un Mouvement Populaire. Le parti soutenant l’action présidentielle dispose d’une majorité absolue composée de 314 députés UMP et 10 apparentés. Pour la première fois depuis 1978, une majorité est reconduite à l’Assemblée nationale, en rupture avec les alternances systématiques depuis 1981. En ajoutant le Nouveau Centre, les formations de droite soutenant le gouvernement comptabilisent un total de 346 sièges.

 


Les députés constituant la XIIIe législature de la Ve République ne sont qu’à 18,5% de sexe féminin (107 élues). Une amélioration est tout de même notable par rapport à l’Assemblée de 2002 qui ne comptabilisait que 12,3% de députées (71 élues).

Les résultats de l'élection