Les élections législatives de 2002

Les élections législatives des 9 et 16 juin 2002 interviennent quelques semaines après la victoire de Jacques Chirac à l'élection présidentielle contre Jean-Marie Le Pen. Les partis politiques qui soutiennent l’action du nouveau président obtiennent une large majorité absolue.

Les élections législatives de 2002 poursuivent la séquence électorale entamée par l’élection de Jacques Chirac en tant que cinquième président de la Ve République. Ce sont les premières élections législatives organisées depuis la mise en place du quinquennat présidentiel par la loi constitutionnelle du 2 octobre 2000.

Les deux tours ont respectivement lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002 et permettent d’élire les 577 députés composant la XIIe législature de la Ve République. L’abstention atteint les 39,7% au second tour.

 

 

Comme il était attendu, c’est l’Union pour la Majorité Présidentielle (renommée Union pour un Mouvement Populaire en novembre 2002) qui remporte la majorité absolue avec un total de 398 sièges. Jean-Pierre Raffarin est nommé Premier ministre et Jean-Louis Debré est élu président de l'Assemblée nationale. Intervenant quelques semaines après la large défaite du Front National au second tour de la présidentielle, l’élection consacre la victoire de l’union de la droite modérée sur l’extrême-droite et la gauche.

Alors que la majorité de l’assemblée sortante se constituait des partis de la gauche plurielle (Parti socialiste, Parti communiste, Les Verts, Mouvement des citoyens et Radicaux de gauche), ceux-ci n’obtiennent qu’un nombre réduit de sièges. Les partis de la gauche parlementaire ne comptabilisent qu’un total de 178 députés.

Malgré la présence surprise de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, le Front national ne remporte aucun siège à l’Assemblée. Le mode de scrutin majoritaire est mis en cause. En refusant l’accès au second tour des partis ayant obtenu moins de 12,5% des voix au premier, le système majoritaire ne refléterait pas la pluralité du corps électoral.

Les résultats de l'élection