Fonctionnaires européens : l'UE peine à recruter des spécialistes

Chaque année, l'UE recrute 1 000 agents permanents pour une carrière dans les institutions européennes. lls sont sélectionnés parmi les lauréats de concours organisés par l'Office européen de sélection du personnel de la fonction publique de l'Union. Mais ce processus de recrutement est-il adapté aux besoins actuels de l'Union ?

Temps de lecture  3 minutes

Jeune femme devant le Parlement de Bruxelles.
Le rapport de la Cour des comptes européenne estime que le format des concours et les méthodes de tests risquent l'élimination de candidats très spécialisés à un stade précoce du processus de sélection. © rh2010 - stock.adobe.com

Chaque année, 50 000 candidats se présentent aux concours généraux organisés par l'EPSO, l'Office européen de sélection du personnel de la fonction publique de l'UE. Au final, les institutions de l'UE recrutent par ce biais 1 000 nouveaux agents par an.

La Cour des comptes européenne a publié, le 29 octobre 2020, les résultats d'un audit sur le processus de sélection des candidats aux postes de fonctionnaires européens. L'enquête couvre les années 2012 à 2018.

Les institutions de l'UE travaillent de plus en plus avec des spécialistes susceptibles d'être rapidement opérationnels. Toutefois, la Cour a constaté que les processus de sélection de l'EPSO sont mal adaptés à des concours ciblés à petite échelle censés inciter les spécialistes à se porter candidats à des emplois dans la fonction publique de l'UE.

Un processus de sélection efficace pour les fonctionnaires généralistes

Les concours visent à choisir les meilleurs candidats en évaluant leurs compétences tant juridiques, économiques, scientifiques que linguistiques.

Selon la Cour des comptes européenne, le processus de sélection est efficace pour les concours pour généralistes :

  • la planification est adaptée ;
  • l'EPSO parvient à attirer un nombre élevé de candidats ;
  • la qualité des lauréats est, dans l'ensemble, élevée.

Les concours pour généralistes (y compris les traducteurs) attirent des dizaines de milliers de candidats. Pour certaines langues, un seul poste de traducteur peut attirer jusqu'à 2 000 candidats. Les listes de réserve des concours pour généralistes peuvent compter 200 lauréats.

Le rapport identifie cependant plusieurs faiblesses :

  • l'EPSO ne mesure pas la satisfaction des institutions vis-à-vis des services fournis ;
  • aucune solution satisfaisante à long terme n'a été apportée concernant les incertitudes du régime linguistique pour le choix de la deuxième langue parmi trois langues ainsi que la langue de communication avec les candidats aux concours ;
  • les concours sont tributaires de la disponibilité des membres de jurys.

Mais un recrutement des spécialistes à revoir

Le processus de sélection de l'EPSO existe sous sa forme actuelle depuis 2012. Selon le rapport, il n'est plus adapté aux concours ciblés à petite échelle :

  • la planification n'est pas fiable ;
  • l'EPSO ne cible pas sa communication de manière à inciter des candidats qualifiés à participer ;
  • le format des concours et les méthodes de tests risquent l'élimination de candidats très spécialisés à un stade précoce du processus de sélection ;
  • le coût des concours est plus élevé que celui des autres procédures de sélection organisées par les institutions elles-mêmes ;
  • les concours spécialisés sont moins adaptés pour répondre aux besoins urgents en matière de recrutement.

La Cour recommande de lancer un nouveau système de sélection de spécialistes plus rapide, plus souple et plus économique.

L'EPSO sélectionne les futurs fonctionnaires de l'UE

Attirer et sélectionner des candidats qualifiés et en nombre suffisant pour permettre aux institutions un bon fonctionnement, telle est la mission de l'EPSO. Le processus de sélection comporte trois phases : la planification des concours pour l'année à venir, l'évaluation des candidats de chaque concours par une série de tests et la publication des listes définitives des lauréats des différents concours. Deux types de concours sont organisés :

  • des concours de grande ampleur (administrateurs publics, juristes, économistes, traducteurs ou assistants de secrétariat) ;
  • et des concours plus restreints pour le recrutement de candidats ayant un profil et une expérience plus spécifiques.