Baccalauréat 2020 : 95% de réussite, un taux record

Alors que se profile le nouveau baccalauréat 2021, le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports publie les chiffres de la session 2020 marquée par un nombre record de bacheliers. Les écarts de réussite selon la voie, le sexe, le statut et l’âge des candidats sont moins importants que les années précédentes.

Diplôme du baccalauréat.
Avec 723 000 bacheliers sur 760 800 candidats, l'année 2020 est exceptionnelle. © Tomfry - stock.adobe.com

760 800 candidats ont passé le baccalauréat en 2020, soit 1 700 de plus qu'en 2019 (+0,2%). Pour les candidats ayant suivi une scolarité pendant l'année 2019-2020, les épreuves ont été entièrement validées en contrôle continu en raison du contexte d'urgence sanitaire.

Les résultats définitifs de la session 2020 du baccalauréat publiés le 4 mars 2021 par le ministère prennent en compte les notes de deux groupes :

  • les élèves scolarisés et notés lors des évaluations réalisées en cours d'année et les candidats aux épreuves de rattrapage ;
  • les candidats hors contrôle continu présents à la session de remplacement en septembre 2020.

Selon la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) du ministère, les candidats autorisés à se présenter à la session de remplacement ont été plus nombreux (en particulier ceux de l'enseignement à distance et les candidats individuels).

Une session 2020 record

Avec 723 000 bacheliers sur 760 800 candidats, la session 2020 est une année exceptionnelle.

Le taux de réussite est de :

  • 97,6% dans la voie générale ;
  • 95% dans la voie technologique :
  • 90,4% dans la voie professionnelle.

Dans toutes les académies, les voies générale et technologique dominent dans l’accès au baccalauréat pour les élèves de sixième. Elles accueillent plus de lycéens (respectivement +2 500 et +1 000), alors que la voie professionnelle en perd (-1 800).

En 2020, la proportion de titulaires du baccalauréat dans une génération est de 87%, augmentant ainsi de 7,3 points par rapport à 2019. Depuis 1980, le nombre annuel de bacheliers a plus que triplé (entre 1980 et 2020, la proportion de bacheliers dans une génération a ainsi gagné plus de 60 points).

Une diminution des écarts de réussite

L'écart entre les trois modes d'accès au baccalauréat se resserre, selon les résultats du ministère.

La progression est plus importante pour les candidats au baccalauréat professionnel (hausse de 8 points contre 6,8 points dans la voie technologique et 6,5 points dans la voie générale). De la même manière, le nombre de mentions augmente de 16,1 points (passant de 41,7% en 2019 à 57,8% en 2020). Cette voie présente néanmoins un taux de réussite inférieur à ceux des filières générale et technologique. L’écart est ainsi encore de 7,2 points avec la voie générale.

Globalement pour cette session 2020, les écarts de réussite diminuent à la fois au niveau :

  • du sexe des candidats ;
  • des spécialités professionnelles choisies avec une augmentation plus importante dans les métiers de la production que dans ceux des services ;
  • du statut (l'amplitude entre les candidats individuels et les scolaires n'est plus que de 30,7 points en 2020 contre 40,1 points en 2019) ;
  • de l’âge, l’écart entre le taux de réussite le plus élevé (celui des 18 ans ou moins) et le taux le plus faible (celui des 21 ans ou plus) passe à 11,6 points en 2020 (18,8 points en 2019).