Première session du nouveau Parlement européen

Issus de 190 partis politiques des 28 États membres de l’Union européenne, les 751 eurodéputés nouvellement élus se sont réunis pour la première fois au Parlement européen le 2 juillet 2019. Au programme de cette session plénière l’élection du président et du bureau, la formation des commissions parlementaires.

3 minutes
Vue d'ensemble de l'hémicycle du Parlement européen de Strasbourg.
Un minimum de 25 députés peuvent constituer un groupe. Ils doivent être citoyens d’un minimum de sept États membres. © Diliff - CC-BY-SA

Sept groupes politiques constitués

Du 23 au 26 mai 2019, les citoyens européens ont élu les députés qui les représentent, jusqu’en 2024, au Parlement européen à Strasbourg. 61% de ces élus sont de nouveaux eurodéputés, le plus important taux jamais enregistré depuis le premier scrutin européen direct en 1979.

Les eurodéputés ont créé sept groupes politiques réunissant différentes nationalités qui partagent une même orientation politique. Un minimum de 25 députés peuvent constituer un groupe. Ils doivent être citoyens d’un minimum de sept États membres.

Les groupes politiques au Parlement européen

Groupe du Parti populaire européen (PPE) : 182 députés 
Groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D) : 154 députés
Renouveler l'Europe : 108 députés 
Groupe des Verts/Alliance libre européenne : 74 députés 
Identité et démocratie : 73 députés 
Conservateurs et réformistes européens (CRE) : 62 députés 
Groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne - Gauche verte nordique (GUE/NGL) : 41 députés

57 élus n’appartiennent à aucun groupe. Ces non-inscrits sont libres de rejoindre un groupe à tout moment de la législature. Le règlement intérieur du Parlement autorise également la création d’autres groupes pendant la législature.

L’élection du président et du bureau

Le 3 juillet 2019, les députés ont élu David Sassoli président du Parlement européen (345 voix sur 667  votes exprimés au second tour). Eurodéputé italien depuis 2009, il a été réélu pour un troisième mandat en mai 2019 sur la liste du Parti démocratique (groupe S&D). Il assure la présidence jusqu'en janvier 2022 (la durée du mandat est de deux ans et demi).

Sont également élus 14 vice-présidents et cinq questeurs. Ensemble, ils composent le bureau du Parlement. Ce dernier fixe les règles relatives au bon fonctionnement du Parlement et établit le projet de son budget.

Enfin, les députés ont décidé de la composition numérique des commissions permanentes et des sous-commissions.

Les députés confirmeront-ils Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne ?

Le 2 juillet 2019, les chefs d’État et de gouvernement ont trouvé un accord pour les nominations des plus hauts postes des institutions européennes. Christine Lagarde, ancienne ministre française de l’Économie et actuelle directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a été nommée présidente de la Banque centrale européenne. Elle succède à Mario Draghi.

La confirmation de l’actuelle ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen comme présidente de la Commission européenne dépend du vote des eurodéputés. Ce vote a lieu lors de la deuxième session plénière du Parlement qui se tient du 15 au 18 juillet 2019.