Attractivité et mixité des études et des professions de droit : rapport aux ministres de la justice et de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Justice - Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Après avoir constaté le manque de mixité au sein des filières juridiques, le Conseil national du droit (CND) mène une double réflexion portant sur l’équilibre femmes-hommes, d’une part, et la démocratisation des métiers, d’autre part.
A partir de ces réflexions, le CND dégage des pistes concrètes de solution destinées à corriger ce phénomène.
Une série de recommandations pour une plus grande ouverture des filières juridiques est proposée :

  • mieux connaître la réalité sociologique des métiers du droit,
  • mieux informer sur les métiers du droit,
  • renforcer l’attractivité des études juridiques,
  • garantir plus de mixité sociale et de genre dans l’accès aux professions judiciaires.
Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction

1 - Constat raisonné de l’état des lieux : la nécessité d’une politique publique

1-1 La diversité de genre : une réalité contrastée

1-2 La diversité sociale : une réalité occultée

2 – Pour une plus grande ouverture des filières juridiques

2-1 Mieux connaître la réalité sociologique des métiers du droit

2-2 Mieux informer sur les métiers du droit

2-3 Renforcer l’attractivité des études juridiques

2-4 Garantir plus de mixité sociale et de genre dans l’accès aux professions 

Liste des recommandations

Liste des annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 137 pages

Édité par : Conseil national du droit

Revenir à la navigation