Observatoire de la sécurité des moyens de paiement - Rapport annuel 2019

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Banque de France

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

En 2019, le niveau de fraude observé sur les paiements émis en France reste maitrisé sur les instruments les plus utilisés. Alors que la carte reste de loin le moyen de paiement scriptural le plus utilisé et compte pour 60% du nombre d’opérations scripturales, son taux de fraude reste stable et proche de son plus bas niveau historique, à 0,064 %. Le virement et le prélèvement, qui représentent chacun environ 16% du nombre de paiements scripturaux, présentent toujours des taux de fraude extrêmement faibles, à 0,0006 %.
A l’inverse, si le chèque est de moins en moins utilisé et ne représente plus que 6% des transactions scripturales, son montant global de fraude augmente de 20% pour atteindre 540 millions d’euros, soit 46% de la fraude totale aux moyens de paiement scripturaux enregistrée par l’Observatoire. Cette progression, continue au cours des 3 dernières années, fait désormais du chèque le moyen de paiement le plus fraudé tant en valeur absolue qu’en taux de fraude.
Le rapport annuel analyse par ailleurs les impacts de la crise sanitaire sur les flux de paiement, et met en évidence une tendance à la dématérialisation et à la digitalisation des opérations. Elle se traduit par une décroissance de l’usage du chèque et des retraits, décroissance qui semble s’amplifier au moins temporairement, tandis que les paiements sans contacts et sur internet voient au contraire leur part progresser. Cette évolution rend d’autant plus nécessaire la finalisation de la mise en place de l’authentification forte des paiements sur internet, comme annoncé par l’Observatoire le 1er juillet dernier, qui doit contribuer à apporter davantage de sécurité pour les paiements réalisés en ligne au bénéficie des consommateurs et des commerçants.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE

CHAPITRE 1 - L’IMPACT DE LA CRISE SANITAIRE SUR LES MOYENS DE PAIEMENT

1.1 La réponse du marché français à la crise de la Covid-19 et ses implications en matière de sécurité des paiements
1.1.1 Un marché des paiements qui a démontré sa résilience opérationnelle
1.1.2 Une évolution des modes de paiement qui pourrait s’inscrire dans la durée
1.1.3 Quel impact sur la sécurité des paiements ?

1.2 Les conséquences de la crise sur le plan de déploiement de l’authentification forte du payeur lors des paiements sur Internet
1.2.1 Le plan de migration de la Place française
1.2.2 L’état d’avancement de la migration dans le contexte de la crise sanitaire
1.2.3 Recommandations de l’Observatoire pour le pilotage du plan de migration

CHAPITRE 2 - ÉTAT DE LA FRAUDE EN 2019

2.1 Vue d’ensemble
2.1.1 Cartographie des moyens de paiement
2.1.2 Fraude aux moyens de paiement

2.2 État de la fraude sur le paiement et le retrait par carte
2.2.1 Vue d’ensemble
2.2.2 Répartition de la fraude par zone géographique
2.2.3 Répartition de la fraude par type de transaction
2.2.4 Répartition de la fraude par typologie

2.3 État de la fraude sur le chèque
2.3.1 Vue d’ensemble
2.3.2 Répartition de la fraude par typologie

2.4 État de la fraude sur le virement
2.4.1 Vue d’ensemble
2.4.2 Répartition de la fraude par canal d’initiation
2.4.3 Répartition de la fraude par type de virement
2.4.4 Répartition de la fraude par zone géographique
2.4.5 Répartition de la fraude par typologie de fraude

2.5 État de la fraude sur le prélèvement
2.5.1 Vue d’ensemble
2.5.2 Répartition de la fraude par typologie
2.5.3 Répartition de la fraude par zone géographique

CHAPITRE 3 - ÉTUDE DE VEILLE TECHNOLOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ DES DONNÉES DE PAIEMENT

3.1 De nouveaux risques pour la sécurité des données de paiement
3.1.1 Les données de paiement : de quoi parle-t-on ?
3.1.2 Quatre évolutions structurantes participent à la dissémination des données de paiement
3.1.3 Des méthodes de plus en plus sophistiquées pour subtiliser les données de paiement sensibles


3.2 Protéger les données de paiement sensibles
3.2.1 Les données de la carte
3.2.2 L’IBAN
3.2.3 Les données d’accès aux espaces de banque en ligne ou mobile

3.3 De nouveaux « maillons » pour la sécurité des données de paiement : les prestataires de services d’information sur les comptes et les prestataires d’initiation de paiement
3.3.1 Les conditions d’exercice de ces nouveaux prestataires
3.3.2 La protection des données sensibles de paiement par les prestataires tiers

3.4 Mesures de sécurité recommandées par l’Observatoire

ANNEXES
A1 Conseils de prudence pour l’utilisation des moyens de paiement
A2 Protection du payeur en cas de paiement non autorisé
A3 Missions et organisation de l’Observatoire
A4 Liste nominative des membres de l’Observatoire
A5 Méthodologie de mesure de la fraude aux moyens de paiement scripturaux
A6 Dossier statistique

ENCADRÉS
1 Les mesures de prévention de la fraude associées à l’élévation du plafond de paiement sans contact
2 Exemple de support d’information à l’attention des consommateurs
3 Conditions de montée en charge de l’émission de messages de soft decline
4 Statistiques de fraude sur les cartes : les contributeurs
5 Fraude aux paiements sans contact
6 Fraude nationale sur les paiements à distance selon le secteur d’activité
7 Indicateurs des services de police et de gendarmerie
8 La nouvelle plateforme Thésée de déclaration des escroqueries aux moyens de communication
9 Les dispositifs innovants de renforcement de la sécurité physique des cartes
10 Que faire en cas de fraude à la carte de paiement ?
11 L’utilisation d’alias : une forme de « tokenisation » de l’IBAN à des fins d’ergonomie
12 Le projet européen OBSIDIAN de partage d’information sur les IBAN comme moyen de lutte contre la fraude
13 Utilisation d’un smartphone : restez vigilant

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'activité

Pagination : 86 pages

Édité par : Banque de France

Revenir à la navigation