Philanthropie et développement - État des lieux et stratégie de partenariat

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La stratégie de partenariat répond à l’une des recommandations du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) de février 2018 concernant le renforcement des partenariats entre le gouvernement français et les fondations, en vue de contribuer à la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD). Elle s’inscrit également dans la dynamique du projet de loi de programmation relative au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales, qui renforce la dimension partenariale dans la politique de développement de la France.
Fruit de consultations, cette stratégie dresse un panorama du rôle de la philanthropie dans le financement du développement à l’échelle mondiale et analyse les complémentarités d’action entre les acteurs philanthropiques et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) afin de proposer des axes stratégiques opérationnels pour renforcer la coordination avec ces acteurs dans le cadre de la politique française de développement.

Les pratiques philanthropiques en faveur du développement sont en pleine expansion à travers le monde, principalement en Afrique et en particulier dans le domaine de la santé. En Europe, les acteurs philanthropiques commencent à se structurer. En France, l’intérêt des fondations à s’engager dans le développement international est croissant, comme en témoigne leur mobilisation dans la réponse à la crise liée à la pandémie de Covid-19. Par leurs spécificités structurelles et opérationnelles, liées à leur souplesse d’action et d’innovation, les fondations ont pleinement vocation à agir dans le développement international, en complémentarité avec les acteurs publics. Un renforcement des synergies d’action et des partenariats entre le MEAE et les fondations permettrait ainsi de créer un effet de levier significatif sur le financement du développement.

Cette stratégie identifie cinq axes opérationnels à cette fin :

  • Institutionnaliser les relations entre le MEAE et les structures philanthropiques françaises.
  • Favoriser et promouvoir l’action de la philanthropie française et francophone sur la scène internationale.
  • Encourager la coopération entre le MEAE et les fondations au niveau local.
  • Développer la coopération avec les acteurs de la philanthropie africaine.
  • Renforcer le dialogue et les moyens d’action avec les structures philanthropiques européennes et internationales.
Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction

Chapitre 1 État des lieux de l’engagement philanthropique pour le développement

1.1 Panorama des pratiques philanthropiques
1.2 Priorités géographiques et sectorielles de la philanthropie pour le développement

Chapitre 2 La France et les fondations : une complémentarité d’action en faveur du développement

2.1 La place actuelle du secteur philanthropique dans la politique de développement française
2.2 Les fondations : souplesse d’action et innovation au service du développement
2.3 Des partenariats nécessaires pour accroître l’impact de la solidarité internationale

Chapitre 3 Orientations stratégiques

3.1 Institutionnaliser les relations entre le MEAE et les structures philanthropiques françaises
3.2 Favoriser et promouvoir l’action de la philanthropie française et francophone sur la scène internationale
3.3 Encourager la coopération entre le MEAE et les fondations au niveau local
3.4 Développer la coopération avec les acteurs de la philanthropie africaine
3.5 Renforcer le dialogue et les moyens d’action avec les structures philanthropiques européennes et internationales

Annexe 1 : Cadre de redevabilité – Indicateurs de suivi de la stratégie
Annexe 2 : Les grands réseaux philanthropiques mondiaux et européens
Annexe 3 : Les fondations et fonds français : définition et diversité
Sigles et abréviations
Bibliographie

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 56 pages

Édité par : Ministère de l’Europe et des affaires étrangères

Revenir à la navigation