La gestion des absences des enseignants - Garantir la continuité pédagogique

Auteur(s) moral(aux) : Cour des Comptes

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Avec plus d’un million d’agents – soit près de la moitié des effectifs de la fonction publique d’État –, dont 900 000 enseignants, le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports consacre une large part de ses activités à la gestion de ses ressources humaines, et doit, dans ce cadre, gérer les absences des professeurs. Le rapport publié ce jour souligne que ces absences, loin de constituer un phénomène global, recouvrent en réalité deux catégories bien distinctes : les absences pour motifs personnels (liées notamment à la santé), et celles relevant de l’organisation scolaire elle-même (formation continue, examens, sorties scolaires…). Alors que la crise sanitaire a mis en lumière l’importance de la continuité du face-à-face pédagogique, la Cour des comptes formule six recommandations visant à mieux appréhender le phénomène, à améliorer la prévention en matière de santé, et à limiter et compenser les absences de courte durée.

Revenir à la navigation

Sommaire

Procédures et méthodes 
Synthèse
Récapitulatif des recommandations 
Introduction

Chapitre I Les absences des enseignants, un phénomène mal mesuré et peu piloté 

I - Une connaissance insuffisante des absences des enseignants 
A - Des absences devant les élèves d’origines variées
B - Des outils de mesure inadaptés, un moindre suivi de proximité 
C - Un coût difficile à évaluer

II - Une stratégie insuffisante d’endiguement des absences de courte durée 
A - Un remplacement de portée inégale
B - Des dysfonctionnements liés au système scolaire lui-même

III - Une organisation en décalage avec les besoins de continuité pédagogique 
A - Un employeur peu informé des absences de courte durée 
B - Des systèmes d’information en manque d’interface 
C - L’insuffisance de la politique nationale de prévention des absences pour raisons de santé

Chapitre II Des évolutions indispensables pour assurer la continuité pédagogique 

I - Des contraintes statutaires à dépasser dans le second degré
A - Faire évoluer les obligations de service des enseignants 
B - Étendre la possibilité de bivalence ou la polyvalence pour les enseignants 

II - Renforcer les prérogatives de l’encadrement de proximité 
A - Donner aux chefs d’établissement de réels moyens de limiter les absences de courte durée 
B - Définir des modalités de suivi du travail des enseignants 

III - Un pilotage national à consolider 
A - Adopter une fonction de stratège et de régulateur en matière de prévention des absences pour raison de santé 
B - Se doter de systèmes d’information fiables et instaurer une évaluation régulière des absences 

Conclusion générale
Liste des abréviations 
Annexes 
Réponses des administrations et des organismes concernés

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 98 pages

Édité par : Cour des comptes

Collection :

Revenir à la navigation