Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La région Centre-Val de Loire souffre d’un manque manifeste de médecins avec une densité médicale la plus basse de la France métropolitaine. Cette situation a conduit le Premier ministre à lancer un plan destiné à renforcer l’offre de formation médicale dans cette région et à augmenter le nombre d’étudiants en médecine. Parallèlement, un pôle hospitalo-universitaire sera créé à Orléans avec la transformation du CHRO en CHU.

Ce rapport propose une trajectoire pour la création d’un premier et d’un deuxième cycle de médecine à Orléans et analyse les moyens nécessaires à sa réussite. Pour le troisième cycle, des mesures sont préconisées pour améliorer la répartition des internes de la région dans le cadre d’une subdivision unique.

Le rapport explore également les avantages et inconvénients de trois scénarios visant à doter Orléans d’une faculté de médecine et les dispositions à prendre pour transformer le CHRO en CHU. Enfin, il trace des perspectives afin de renforcer la coopération entre les deux sites de Tours et d’Orléans au bénéfice notamment d’un développement rapide du pôle hospitalo-universitaire orléanais.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHESE
RECOMMANDATIONS DE LA MISSION

1 - DONNER DES PERSPECTIVES NOUVELLES CONCERNANT LE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION MEDICALE EN CENTRE-VAL DE LOIRE NECESSITE DES MOYENS IMPORTANTS

1.1 LE PREMIER CYCLE DE FORMATION MEDICALE A L’UNIVERSITE D’ORLEANS : UN DEVELOPPEMENT ET UNE VISIBILITE ACCRUE POUR L’UNIVERSITE D’ORLEANS
1.1.1 Une forte demande pour les études médicales en Centre-Val de Loire
1.1.2 Un fort accompagnement financier et une organisation conjointe avec l’université de Tours conditionnent l’accroissement des capacités de formation médicale en première année à l’université d’Orléans dès la rentrée 2022
1.1.3 Le développement d’une capacité de formation en 2ème année de médecine à l’Université d’Orléans apparait nécessaire à court terme et nécessite des moyens importants à moyen terme

1.2 ANTICIPER LA CREATION D’UN DEUXIEME CYCLE A L’UNIVERSITE D’ORLEANS

1.3 L’ORGANISATION DU TROISIEME CYCLE DOIT FAIRE L'OBJET D’UN REEQUILIBRAGE DES TERRAINS DE STAGE ENTE LES ETABLISSEMENTS
1.3.1 La répartition des internes, entre les départements de la région, montre des déséquilibres à corriger
1.3.2 Les modalités possibles d’une répartition territoriale plus équilibrée des internes

2 - LES EVOLUTIONS DU STATUT, DE LA GOUVERNANCE ET DES MOYENS DU POLE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE D’ORLEANS DOIVENT RENFORCER L’ETABLISSEMENT ET S’INSCRIRE DANS LA COMPLEMENTARITE AVEC LE CHU DE TOURS

2.1 LA TRANSFORMATION DU CHR D’ORLEANS EN CHU DEVRA ETRE ACCOMPAGNEE D’UN APPUI EXTERNE AU PILOTAGE
2.1.1 Créer à court terme le cadre conventionnel pour transformer le CHRO en CHU
2.1.2 Une mission d’appui hospitalo-universitaire est indispensable au pilotage médical de la transformation

2.2 DES MODIFICATIONS DANS LA GOUVERNANCE DU CHRO ET DANS L’ASSOCIATION ENTRE DEUX CHU ET GHT DE LA REGION
2.2.1 Un projet de transformation en CHU doit être élaboré et présenté aux instances du CHRO dont la composition sera modifiée, à la création du CHU

2.3 ÉVALUER ET PROGRAMMER LES RENFORTS HOSPITALO-UNIVERSITAIRES REQUIS
2.3.1 Si l’encadrement pédagogique de l’université de Tours reste fragile, il est toutefois comparable à celui d’universités similaires
2.3.2 Le développement d’un pôle hospitalo-universitaire à Orléans nécessite des moyens humains et matériels
2.3.3 Dans l’immédiat, la mise en place d’un tutorat efficace constitue un enjeu majeur pour la réussite des étudiants en PASS et L.AS à Orléans

2.4 PLUSIEURS SCENARIOS PEUVENT TRADUIRE LE DEVELOPPEMENT D’UN POLE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE A ORLEANS, MAIS SEULE LA PERSPECTIVE D’UNE FACULTE DE PLEIN EXERCICE, POSSIBLE A TERME, CORRESPOND A L’AMBITION DES ACTEURS LOCAUX
2.4.1 La création d’un campus de l’UFR de médecine de Tours à Orléans : une mise en œuvre simple mais qui hypothèque un développement plus ambitieux à Orléans
2.4.2 Si la création d’une faculté de plein exercice à l’université d’Orléans est irréaliste dès 2023, elle pourrait toutefois constituer un engagement de moyen terme
2.4.3 La création d’un département de formation médicale à l’université d’Orléans : une structure qui matérialise l’engagement d’Orléans et qui peut préfigurer une faculté de plein exercice

3 - RECHERCHER DES PISTES DE COOPERATION EFFICIENTE ENTRE LE CHU DE TOURS, LE FUTUR CHU D’ORLEANS ET LES ORGANISMES DE RECHERCHE

3.1 ACTUALISER LES OBJECTIFS DE COOPERATION ET LES INSCRIRE DANS LES PROJETS D’ETABLISSEMENT ET LA FEUILLE DE ROUTE DES GOUVERNANCES

3.2 DEFINIR DES PARTENARIATS ENTRE CHU ET ORGANISMES DE RECHERCHE

LETTRE DE MISSION
LISTE DES PERSONNES RENCONTREES
SIGLES UTILISES
ANNEXE 1 : CAPACITES D’ACCUEIL DU PASS ET DES L.AS A ORLEANS EN 2022
ANNEXE 2 : REPARTITION DES PERSONNELS HU TITULAIRES DE MEDECINE PAR CHU
ANNEXE 3 : SYNTHESE DES COOPERATIONS CHRU CHRO

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 64 pages

Édité par : Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports

Collection :

Revenir à la navigation