Les réseaux de chaleur

Date de remise :

Auteur(s) : Henri Prevot - Jean Orselli

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général des Mines

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

En réponse à une demande du ministre de l'industrie, MM. Henri Prévot et Jean Orselli ont rédigé un rapport sur l'utilisation des réseaux de chaleur pour diminuer à un moindre coût les émissions de gaz à effet de serre. Pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre, les quantités de chaleur livrées par des réseaux de chaleur peuvent tripler, autorisant une diminution des émissions de gaz carbonique fossile de 5,6 millions de tonne de carbone par an pour un « coût des émissions évitées » inférieur à 300 euros par tonne de carbone. Les sources d'énergie qui n'émettent pas de gaz carbonique d'origine fossile sont aujourd'hui chaleur fatale des usines d'incinération, biomasse, chaleur de géothermie, électricité, chaleur solaire, plus tard peut-être biofioul et chaleur fossile avec séquestration du gaz carbonique. Celle qui offre le plus grand potentiel est la biomasse, forestière ou agricole.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 109 pages

Revenir à la navigation