Expertise du projet de barrage de Sivens (Tarn)

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Environnement et du Développement durable

Disponible en ligne au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le projet de barrage de Sivens, sur la commune de Lisle-sur-Tarn (département du Tarn) a été déclaré d'utilité publique, déclaré d'intérêt général et autorisé au titre de la loi sur l'eau par arrêtés préfectoraux et inter-préfectoraux des 2 et 3 octobre 2013. Le barrage vise à créer une retenue de 1 500 000 m3 sur la rivière le Tescou, destinée à garantir un débit objectif d'étiage de 150 l/s à l'entrée de Montauban, pour des raisons de salubrité et d'amélioration du milieu, et à sécuriser l'irrigation depuis le cours d'eau en compensant les prélèvements existants, conformément au plan de gestion des étiages du Tescou. Ce projet est vivement contesté par quelques acteurs locaux et régionaux, avec une occupation des lieux, et a suscité plusieurs manifestations. Les arguments des opposants portent sur l'opportunité du projet. Ils considèrent que sa réalisation vise à satisfaire des besoins surévalués, ne bénéficiant qu'à un faible nombre d'agriculteurs, et que la dilution de la pollution produite par une laiterie à l'aval est un faux prétexte. Le projet détruirait une zone écologique d'intérêt majeur. Enfin, la mobilisation des fonds européens dans le financement serait contraire au DRDR (Document régional de développement rural) Midi-Pyrénées au motif que le projet générerait une augmentation des surfaces irriguées. Par lettre de mission du 29 septembre 2014, la ministre de l'environnement et du développement durable et de l'énergie a confié au conseil général de l'environnement et du développement durable une expertise du projet, un examen des arguments du maître d'ouvrage et des opposants, une écoute de l'ensemble des parties afin d'aboutir autant que possible à une conciliation des points de vue. A l'issue de ses travaux, la mission recommande un certain nombre d'adaptations du projet.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Pagination : 62 pages

Revenir à la navigation

mots-clés :