Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le Gouvernement a confié à Marc Scwhartz, la coordination d'un groupe de travail interministériel chargé de mener une réflexion stratégique sur l'avenir du groupe France Télévisions, à horizon 2020. Compte tenu de la lettre de cadrage des ministres, le groupe de travail a axé son rapport autour de cinq grandes parties : analyse de l'évolution de l'environnement dans lequel évolue France Télévisions (transformations de la société, multiplication des écrans, des modes de réception et des usages, explosion de l'offre et de services de contenus vidéo, etc.) - comparaison de France Télévisions avec les principaux médias de service public internationaux, dont les missions centrales sont réaffirmées et qui connaissent d'importantes transformations - état des lieux des missions de service public et des objectifs assignés à France Télévisions par les différents textes applicables (loi, cahier des charges, contrat d'objectifs et de moyens) - analyse des forces et des faiblesses de France Télévisions - présentation d'une « feuille de route » du groupe pour le mandat 2015-2020 (missions de service public, enjeux stratégiques, cadrage économique).

Revenir à la navigation

Sommaire


INTRODUCTION 

I - LES CHANGEMENTS RADICAUX DE L'ENVIRONNEMENT CREENT DES DEFIS MAJEURS POUR LE GROUPE PUBLIC

A. Une société qui se transforme profondément

B. Une multiplication des écrans, des modes de réception et des usages 

C. Une explosion de l'offre et de services de contenus vidéo

D. Quelles conséquences pour les chaînes historiques ? 

E. Un secteur de la création qui peine à atteindre une taille critique mondiale

II - LES MEDIAS DE SERVICE PUBLIC INTERNATIONAUX : DES MISSIONS CENTRALES REAFFIRMEES, DES TRANSFORMATIONS EN COURS

A. Partout en Europe, les Etats reconnaissent le rôle indispensable et la spécificité des missions des médias de service public 

B. La plupart des pays ont fait le choix de bouquets de chaînes complémentaires, qui leur ont généralement permis de maintenir leur audience

C. Les médias de service public se sont adaptés à l’ère numérique, à des rythmes différents

D. Les médias de service public font face à une raréfaction des ressources publiques et se sont engagés dans des plans de réduction de leurs charges

E. Les effectifs de l’ensemble de l’audiovisuel public français se rapprochent de ceux la BBC

III - LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DE FRANCE TELEVISIONS : UN IMPERATIF DE SIMPLIFICATION, DE CLARIFICATION ET DE STABILITE 

A. Missions de service public et objectifs assignés par l’Etat : une architecture complexe et des exigences toujours plus nombreuses

B. Le contrat d’objectifs et de moyens précise les engagements réciproques pris entre l’Etat et l’entreprise : objectifs assignés et ressources publiques affectées 

C. L’appréciation de la performance du groupe public : des outils imparfaits 

D. Une gouvernance qui a du mal à se détacher de l’exercice traditionnel de la tutelle

E. L’audiovisuel public français : des organismes autonomes, un potentiel de synergies insuffisamment exploité 

IV - FRANCE TELEVISIONS, UNE ENTREPRISE PUBLIQUE A LA CROISEE DES CHEMINS, QUI DOIT RETROUVER CONFIANCE EN ELLE

A. Le groupe public peut capitaliser sur des atouts décisifs 

B. L’entreprise est affaiblie par le manque de lisibilité de sa stratégie et l’affaissement de son audience 

C. Des efforts d’adaptation ont été engagés dans le cadre de l’entreprise unique 

D. L’avenir des réseaux régionaux et de la filière dite « de production »

E. Le modèle économique de France Télévisions reste fragile 

V - FRANCE TELEVISIONS 2020 : LE CHEMIN DE L’AMBITION

A. Des missions de service public fortes et distinctives 

B. Les enjeux stratégiques identifiés par l’Etat actionnaire pour le mandat 2015-2020

C. Cadrage économique 2015-2020

CONCLUSION : FRANCE TELEVISIONS EN 2020 ?

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 148 pages

Revenir à la navigation