Présentation

L'OPECST a organisé une audition publique afin de faire le point sur les maladies à transmission vectorielle. L'office a jugé nécessaire d'approfondir la question difficile des maladies, plus ou moins graves ou invalidantes, que sont le paludisme, la dengue, le chikungunya, les fièvres jaunes, West Nile ou celle de la vallée du Rift, la leishmaniose... et de se pencher sur l'identité et les caractéristiques des insectes vecteurs : les tiques pour la borréliose, les phlébotomes pour les leishmanioses, les anophèles pour le paludisme, le moustique aedes albopictus pour la dengue et le chikungunya et, plus récemment, pour le virus Zika dont plus de un million et demie de personnes souffrent. La France métropolitaine et d'outre-mer est particulièrement concernée par ces transmissions qui prennent souvent la forme d'épidémies.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 210 pages

Collection : Les Rapports de l'OPECST

Revenir à la navigation