L'enseignement supérieur culture face aux regroupements universitaires et aux politiques de site

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale de l'Administration de l'Éducation nationale et de la Recherche Inspection générale des Affaires culturelles

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le rapport de cette mission conjointe (Inspection générale des affaires culturelles et Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche) dresse un bilan de l'intégration des écoles de l'enseignement supérieur culture (ESC) à cette politique de regroupements dans l'enseignement supérieur (associations, fusions communautés d'universités et d'établissements-ComUE). Plus particulièrement, il identifie les questions relatives au financement des programmes d'investissements d'avenir (PIA), ainsi qu'aux doctorats. La mission a constaté un rapprochement très net des écoles avec les regroupements, qui s'appuie sur une collaboration étroite avec les universités à travers la mise en oeuvre du LMD, source de doubles cursus riches et innovants. Elle a observé que les relations entre ESC et établissements d'enseignement supérieur (ESR) ont pris des formes très variables et qu'un certain nombre d'ESC ont eu des difficultés à s'insérer dans ces schémas. L'identité des différentes ESC est bien respectée, condition indispensable à leur insertion dans les regroupements. La mission a identifié des défis à relever, parmi lesquels une meilleure reconnaissance des doctorats des ESC avec les écoles doctorales, et une plus grande lisibilité des financements issus des PIA. Au-delà, elle invite à une amélioration du pilotage de l'enseignement supérieur culture et à une prise en considération plus forte de la recherche effectuée dans ses écoles.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 108 pages

Revenir à la navigation