UE : quelle attitude face à la situation en Biélorussie ?

L'Union européenne a annoncé, le 19 août 2020, ne pas reconnaître les résultats de l'élection présidentielle organisée en Biélorussie le 9 août dernier.

Drapeaux européen et biélorusse.
L'Union européenne exhorte les autorités biélorusses à favoriser la dialogue national et à stopper les violences. © sezerozger - stock.adobe.com

Une élection présidentielle a été organisée en Biélorussie le 9 août 2020. Le président sortant Alexandre Loukachenko a été déclaré réélu face à la candidate d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa. Après l'annonce du résultat, d'importantes manifestations contre le président sortant ont eu lieu. Elles ont été violemment réprimées. 

Réunis en vidéoconférence, les membres du Conseil européen ont affirmé leur soutien au peuple biélorusse, condamnant les violences à l'encontre des manifestants. L'Union européenne considère que le processus électoral n'a pas été conforme aux normes internationales.

Les mesures restrictives à l'égard de la Biélorussie

Les dirigeants des États membres de l'UE se sont prononcés en faveur de l'instauration de nouvelles sanctions envers les responsables des faits de violence, de répression des manifestants et de fraude électorale. Ces sanctions pourraient s'ajouter aux mesures restrictives décidées par l'UE à partir de 2004 et prolongées jusqu'au 28 février 2021  :

  • embargo sur les armes (instauré en 2011) ;
  • interdiction d'exporter des biens utilisés à des fins de répression interne ;
  • gel des avoirs et interdiction de pénétrer sur le territoire de l'UE pour quatre personnes impliquées dans les disparitions non-élucidées entre 1999 et 2000 de deux personnalités politiques de l'opposition, un homme d'affaires et un journaliste (instauré en 2004).

Le président du Conseil européen espère une sortie de crise par la communication à travers un "processus pacifique et démocratique". À ce titre, l'UE soutient les propositions formulées au sein de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).