Covid-19 : quelles zones en alerte renforcée et en alerte maximale ?

Afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19, le ministère des solidarités et de la santé avait annoncé la création de nouvelles zones d'alerte fin septembre. Toutefois, avec la progression de l'épidémie, Montpellier et Toulouse qui étaient déjà en alerte renforcée sont passées en zones d'alerte maximale le 13 octobre.

Temps de lecture  2 minutes

Chaises et tables empilées d'un café-restaurant fermé.
Les territoires en zone d'alerte renforcée se verront notamment interdire les rassemblements de plus de dix personnes dans l'espace public ainsi que la fermeture partielle des bars. © PlanetEarthPictures - Stock.adobe.com

Fermetures de bars en certains lieux, interdiction de rassemblements de plus de dix personnes dans l'espace public en d'autres lieux... Dans son point de situation hebdomadaire du 23 septembre 2020, Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, avait précisé le contenu de nouvelles mesures entrant en vigueur en fonction du zonage du territoire.

Les zones d'alerte maximale

Aix-Marseille et la Guadeloupe sont en zone d'alerte maximale depuis fin septembre. Le 5 octobre 2020, Paris et les trois départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) sont passés aussi en zones d'alerte maximale comme le précise l'Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France. Le 10 octobre, Grenoble, Lille, Lyon et Saint-Étienne ont rejoint à leur tour ce zonage ainsi que Montpellier et Toulouse depuis le 13 octobre.

Les lieux en alerte maximale sont des lieux où ont été détectés :

  • plus de 250 cas pour 100 000 habitants ;
  • plus de 100 cas pour 100 000 habitants chez les personnes âgées ;
  • 30% de patients Covid dans les services de réanimation.

Dans ces zones, les bars sont fermés. Il en est de même pour tous les établissements recevant du public sauf s'il existe un protocole sanitaire strict (les lieux culturels comme les théâtres, les cinémas et les musées ne sont pas concernés vu qu'il y existe déjà des protocoles obligatoires).

Le classement en zones d'alerte maximale est le stade qui précède l'état d'urgence sanitaire. Si la situation sanitaire ne s'améliore pas dans ces zones, elles pourront être placées en état d'urgence sanitaire.

Les zones d'alerte renforcée

Les zones en alerte renforcée à ce jour sont : Bordeaux, Nice, Rennes et Rouen.

Ces zones se caractérisent par des taux d'incidences de plus de 150 cas pour 100 000 habitants avec 50 cas pour 100 000 chez les personnes âgées.

Sur ces territoires, les mesures restrictives prises sont les suivantes :

  • interdiction de rassemblements de plus de dix personnes dans l'espace public ;
  • interdiction de fêtes locales ou étudiantes ;
  • jauge des rassemblements réduites à 1 000 personnes ;
  • fermeture partielle des bars ;
  • fermeture des salles de sport ;
  • fermeture des salles des fêtes et des salles polyvalentes pour toute activité festive et associative.