Union européenne : quelles priorités pour l'UE d'ici 2024 ?

La présidence allemande de l'Union européenne (UE) vient de présenter le programme des actions de la Commission européenne en 2021. Dans le même temps, les 27 États de l'UE se sont mis d'accord sur les priorités législatives jusqu'en 2024, soit jusqu'aux prochaines élections européennes.

L'Union souligne sa volonté politique d'oeuvrer vers un rétablissement sanitaire, économique et social du continent. © Grecaud Paul - stock.adobe.com

Chaque année, la Commission européenne adopte un programme de travail sur la liste des mesures qu'elle prendra au cours des douze prochains mois. Le 19 octobre 2020, elle a publié son programme de travail pour 2021.

Le 1er décembre 2020, les trois institutions européenne - le Conseil, la Commission et le Parlement - se sont mis d'accord sur les priorités législatives pour la période 2020-2024. Il s’agit d’un cadre général qui permet d’orienter le travail législatif de l’Union selon trois grands axes : les transformations verte et numérique ainsi que l'autonomie stratégique de l'Union.

Programme 2021 de la Commission européenne

Ce programme fait état des initiatives législatives à venir qui couvrent les six grandes ambitions énoncées dans le discours 2020 sur l'Union prononcé le 16 septembre 2020 par Ursula von der Leyen.

Pacte vert pour l'Europe

  • présentation d'un paquet Ajustement à l'objectif 55 avec l'objectif de réduire les émissions d'au moins 55% d'ici à 2030 ;
  • mise en place d'un mécanisme d'ajustement carbone aux frontières ;
  • proposition de mesures pour  la mise en œuvre du plan d'action européen en faveur de l'économie circulaire, de la stratégie de l'UE en faveur de la biodiversité et de la stratégie de la ferme à la table.

Adaptation à l'ère du numérique

  • présentation d'une feuille de route avec les objectifs numériques pour 2030 : droit à la vie privée et à la connectivité, liberté d'expression, libre circulation des données, cybersécurité, intelligence artificielle, identité électronique européenne, actualisation de la nouvelle stratégie industrielle pour l'Europe, amélioration des conditions de travail des travailleurs des plateformes.

Soutien à une économie au service des personnes

  • présentation d'un plan d'action visant à mettre pleinement en œuvre le socle européen des droits sociaux.

Renforcement de l'Europe sur la scène internationale

  • garantie d'un vaccin sûr et accessible à tous ;
  • renforcement de la contribution de l'UE au multilatéralisme.

Promotion du mode de vie européen

  • mise en place d'une Europe de la santé dont la création d'une agence pour la recherche et le développement  dans le domaine biomédical ;
  • présentation d'une stratégie nouvelle sur l'espace Schengen et d'un pacte sur les migrations et l'asile.
  • renforcement de l'union de la sécurité (lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée notamment).

Nouvel élan pour la démocratie européenne

  • présentation de nouvelles stratégies sur les droits de l'enfant, sur ceux des personnes handicapées, ainsi qu'une proposition visant à lutter contre les violences sexistes.

Priorités législatives 2020-2024

L'Union souligne sa volonté politique d'oeuvrer vers un rétablissement sanitaire, économique et social du continent. Ensuite, elle réaffirme son attachement à la transformation verte et numérique de la société et de l'économie mais également à davantage d'égalité entre les citoyens. Elle souligne la nécessité d'approfondir leurs droits sociaux.

Par ailleurs, l'Union souhaite renforcer le marché unique ainsi que la monnaie unique. Pour cela, elle proposera des mesures pour protéger sa stabilité financière.

De même, face à la désinformation de la part de régimes autoritaires étrangers, l'avenir de l'UE dépendra de sa capacité à défendre les valeurs communes et le modèle démocratique. L'Union sera garante de la sécurité des citoyens. Ceci inclura aussi l'élaboration d'une politique migratoire commune.

Enfin, l'Union cherchera à affirmer :

  • son rôle d'acteur sur la scène internationale ;
  • sa volonté de coopérer avec ses partenaires.