Recensement agricole : comment l'agriculture a évolué depuis 10 ans ?

La France métropolitaine a perdu plus de 20% de ses exploitations agricoles en dix ans. Le recensement montre également que les exploitations se sont agrandies de 14 hectares en moyenne depuis 2010. Les agriculteurs se professionnalisent et les productions agricoles gagnent en efficience.

Tracteur et moissonneuse dans un champ de blé.
La taille moyenne d'une exploitation agricole atteint 69 hectares contre 55 en 2010. © Kzenon - stock.adobe.com

Entre 2010 et 2020, 100 000 exploitations agricoles ont disparu et la France métropolitaine n'en compte plus que 389 000, selon les résultats provisoires du recensement décennal organisé par le ministère de l'agriculture et de l'alimentation.

Menée par les services statistiques du ministère de l'agriculture et ses services déconcentrés, l'édition 2020 du recensement couvre pour la première fois Mayotte et l'ensemble du territoire métropolitain et des départements ultramarins. La collecte des informations s'est déroulée entre le 1er octobre 2020 et le 15 mai 2021, en grande partie sur internet (290 000 questionnaires collectés en ligne).

Le défi démographique et l'agrandissement des exploitations agricoles

759 000 personnes occupent un emploi permanent dans les exploitations agricoles, soit l'équivalent de 583 000 emplois à temps plein (en baisse de 12% par rapport à 2010). Une exploitation sur quatre est dirigée par une femme.

Une large majorité (58%) des chefs d'exploitation et co-exploitations a plus de 50 ans (+6 points par rapport à 2010). Un quart des exploitants agricoles dépasse 60 ans, soit une hausse de 5 points en dix ans. En revanche, la part d'agriculteurs de moins de 40 ans demeure stable (20%) et prouve que le secteur "reste attractif".

Le niveau de vie médian des ménages agricoles mesuré par l'Insee n'est pas très différent des autres, mais ils sont plus touchés par "la pauvreté monétaire".

Le recensement révèle que la surface agricole utile (SAU) sur le territoire métropolitain est relativement stable (recul de 1%). Elle représente 26,7 millions d'hectares (ha), soit près de 50% du territoire métropolitain (55 millions d'ha).

La taille moyenne d'une exploitation atteint 69 ha contre 55 en 2010. Dans les départements d'outre-mer elle est en moyenne de 5 ha pour un total de 26 000 exploitations. Au total, la France compte 416 000 exploitations agricoles.

Une agriculture diversifiée en croissance avec un renouvellement des générations

Le secteur agricole poursuit sa diversification avec 52% des exploitations spécialisées en production végétale, en 2020, contre 45% en 2010. Les exploitations d'élevage sont celles dont les effectifs se réduisent le plus (-31% en 10 ans).

Les productions sous signes de qualité ou d'origine progressent avec 106 000 exploitations sous label pour au moins une de leurs productions. Pour sa part, l'agriculture biologique compte plus de 47 000 exploitations, soit 12% du total des exploitations agricoles. Enfin, 90 000 exploitations (23%) commercialisent leurs productions en circuit court (vente directe ou un seul intermédiaire).

Les métiers agricoles se professionnalisent avec 55% des agriculteurs ayant un niveau d'étude au moins égal au baccalauréat et 27% diplômés du supérieur. Chaque année, plus de 200 000 élèves sont formés par le réseau de l’enseignement agricole.

Les données définitives du recensement agricole français seront publiées en avril 2022 et celles d'Eurostat concernant l’ensemble des pays européens sont prévues pour fin 2022.