Union européenne : ouverture des négociations d'adhésion avec la Macédoine du Nord et l'Albanie

Le 19 juillet 2022, l’Union européenne (UE) a donné son feu vert pour ouvrir les négociations d'adhésion avec la Macédoine du Nord et l'Albanie. L'UE a franchi une étape importante en vue de son élargissement vers les pays des Balkans occidentaux.

Drapeaux de l'Albanie et de la Macédoine du Nord, sur fond de drapeau européen.
Tout État européen peut demander à devenir membre de l'Union, à condition de respecter ses valeurs (liberté, démocratie, respect des droits de l'homme, des libertés fondamentales et de l'État de droit). © Fly Of Swallow - stock.adobe.com

Le 19 juillet 2022, deux conférences intergouvernementales au niveau ministériel organisées avec l'Albanie et la Macédoine du Nord ont lancé l'ouverture des négociations d'adhésion entre l'Union européenne et les deux pays des Balkans.

Les relations de bon voisinage, de coopération régionale et de réconciliation sont des éléments majeurs du processus d'adhésion des pays des Balkans occidentaux. Les candidatures macédonienne et albanaise ont ainsi été liées par l’UE.

Négociations d'adhésion

Les négociations, auxquelles participent les ministres et ambassadeurs des gouvernements de l'Union européenne et du pays candidat, se déroulent sous la forme d'une conférence intergouvernementale.

Au cours de la première phase, il est procédé à un examen de la législation du pays candidat. Les négociations se poursuivent ensuite en passant en revue tous les actes législatifs européens que le pays candidat doit adopter avant de les mettre en œuvre et de les appliquer pour devenir un État membre à part entière.

L’acquis de l’Union européenne correspond au socle commun de droits et d’obligations qui lie l’ensemble des pays de l’UE en tant que membres de l’Union. Il est en évolution constante.

Les réformes politiques et économiques menées par le pays candidat font l'objet d'un suivi et d'un contrôle réguliers, dont les résultats déterminent le rythme d'avancement des pourparlers.

République de Macédoine du Nord

La République de Macédoine du Nord a présenté sa demande d'adhésion à l'UE le 22 mars 2004.

La Commission a rendu un avis positif le 9 novembre 2005. Le Conseil européen a accordé au pays le statut de candidat en décembre 2005. Le 18 février 2008, le Conseil a adopté avec la Macédoine du Nord un partenariat pour l'adhésion. En juin 2018, le Conseil a adopté des conclusions favorables relatives aux progrès accomplis par la Macédoine du Nord et a demandé des progrès dans certains domaines (réformes du système judiciaire, des services de renseignement et de l'administration publique).

La décision d'ouvrir les négociations d'adhésion avec la Macédoine du Nord et l'Albanie a été prise par le Conseil européen en mars 2020. 

Albanie

L'Albanie a présenté sa demande d'adhésion à l'UE le 24 avril 2009 et s'est vu accorder le statut de pays candidat en 2014.

En 2018, le Conseil a pris acte favorablement des progrès accomplis par l'Albanie et lui a demandé de réaliser des progrès dans certains domaines comme la réforme du système judiciaire ainsi que la lutte contre la corruption et la criminalité organisée. En 2019, le Conseil a pris note de la recommandation de la Commission d'ouvrir des négociations d'adhésion avec l'Albanie et la République de Macédoine du Nord compte tenu de l'évaluation positive des progrès accomplis par les deux pays, y compris dans l'évolution de leurs relations bilatérales (accord de Prespa).

Le Conseil européen a approuvé l'ouverture de négociations d'adhésion avec les deux pays en mars 2020.