Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 14 mars 2020

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Ministère des Solidarités et de la Santé

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le Conseil scientifique s’est réuni le 14 mars 2020. Il a traité deux questions posées par le ministre de la Santé, portant sur une accentuation des mesures de restriction de la vie sociale, d’une part, et sur les conditions de tenue du premier tour des élections municipales d’autre part. 
Le conseil scientifique a examiné plusieurs mesures, au regard de modélisations épidémiologiques connues, de situations observées dans d’autres pays et de leurs effets possibles. Il considère que seules des stratégies combinées peuvent réduire le pic épidémique. 
Dans le cadre des mesures de restriction sociale, il préconise :

  • la fermeture de lieux de loisir, notamment les restaurants, les bars, les cafés, les commerces autres qu’alimentaires ou sanitaires (pharmacies), les gymnases, les piscines, les musées, les théâtres, les cinémas et les boites de nuit ; 
  • la non-fermeture des bureaux de tabac ;
  • la suspension des offices religieux tout en appelant les acteurs de la vie religieuse à envisager la possibilité de funérailles en période épidémique ; 
  • la limitation des déplacements non essentiels, notamment interurbains ; 
  • le maintien des réseaux de transport urbains dans des conditions sanitaires renforcées, afin de rendre possible les activités essentielles, notamment sanitaires et l’ouverture des pompes à essence. 

En ce qui concerne la tenue du premier tour des élections municipales le 15 mars 2020, le Conseil scientifique a réexaminé l’avis adressé au ministre de la santé et au Premier ministre après un échange avec le Président de la République le jeudi 12 mars et maintenu ses préconisations initiales et a de nouveau alerté le ministre de la santé sur le fait que d’un point de vue de santé publique, il était important pour la crédibilité des mesures proposées qu’elles apparaissent dénuées de calcul politique. 
Le conseil scientifique considère que les mesures de protection envisagées sont non seulement susceptibles d’être mises en œuvre de manière immédiate mais aussi de rester nécessaires pour une durée indéterminée, ou d’être de nouveau recommandées en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Avis

Pagination : 3 pages

Poids du fichier numérique : 0.41 Mo

Revenir à la navigation