Rapport d’information fait au nom de la délégation sénatoriale aux outre-mer sur les actes du colloque « Biodiversités du bassin Atlantique : un gradient latitudinal source d’une richesse exceptionnelle mais vulnérable »

Auteur(s) : Michel Magras

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Délégation aux outre-mer

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Présentation

Deuxième étape d'un cycle triennal organisé en partenariat avec l'Agence française pour la biodiversité (AFB), le colloque qui s'est tenu au Sénat le 6 juin 2019 a permis de mettre à l'honneur les richesses naturelles des territoires français du bassin Atlantique (la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon), dans un contexte marqué par l'état des lieux de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) alertant sur la disparition accélérée de la flore et de la faune de la planète.
Trois tables rondes ont été organisées sur : le développement des connaissances, les actions pour préserver les milieux et espèces remarquables et la coopération régionale.
Les participants ont présenté leurs expériences et leurs actions concrètes (inventaires de nouvelle génération, atlas de la biodiversité communale, nurseries de coraux, réseau des aires protégées, télémétrie satellitaire...) pour relever les défis auxquels sont confrontés des territoires aux patrimoines naturels exceptionnels, représentant à eux seuls 80 pourcents de la biodiversité nationale, mais vulnérables.

Revenir à la navigation

Sommaire

OUVERTURE

Michel MAGRAS, Président de la Délégation sénatoriale aux outre-mer
Paul MICHELET, Directeur général adjoint de l’Agence française pour la biodiversité

PREMIÈRE TABLE RONDE - LE DÉVELOPPEMENT DES CONNAISSANCES RELATIVES À LA BIODIVERSITÉ EST-IL TOUJOURS UNE NÉCESSITÉ ? 

PROPOS INTRODUCTIF Dominique THÉOPHILE, Sénateur de la Guadeloupe
Gaël CLÉMENT, Modérateur, Directeur du département Origines et Évolution au Muséum national d’Histoire naturelle 
Philippe BOUCHET, Professeur au Muséum national d’Histoire naturelle « La constitution de collections de référence « nouvelle génération » : espèces inconnues, petites et rares, ce que révèlent les inventaires de nouvelle génération sur la faune et la flore marines des Antilles et de la Guyane »
Michel VÉLY, Vétérinaire, délégué français du comité scientifique de la commission baleinière internationale « La conservation d’espèces protégées : le projet Megara, la télémétrie satellitaire au service de la protection des baleines à bosse à Saint-Martin et Saint-Barthélemy » 
Léonide CELINI, Docteur en biologie, spécialisée en entomologie « Pour une meilleure prise en compte d’enjeux sanitaires et de préservation à la fois de la biodiversité et de l’habitat en bois : l’inventaire des espèces de fourmis et de termites à Saint-Barthélemy » 
Nicolas MASLACH, Directeur de la Réserve naturelle de Saint-Martin « La vulgarisation de la connaissance : le projet de création de l’Institut caribéen de la biodiversité insulaire (ICBI) à Saint-Martin »
Guy CLAIREAUX, Professeur de physiologie à l’Université de Bretagne Occidentale « La gestion durable de ressources biologiques : l’exemple des stocks de flétan dans l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon »
INTERVENTION Annick GIRARDIN, Ministre des Outre-Mer

DEUXIÈME TABLE RONDE - DES MILIEUX ET DES ESPÈCES REMARQUABLES MAIS FRAGILES : QUELLES ACTIONS POUR RELEVER LE DÉFI DE LEUR PRÉSERVATION ?

PROPOS INTRODUCTIF Antoine KARAM, Sénateur de la Guyane (lu par Maurice ANTISTE, Sénateur de la Martinique)
Jean-Jacques POURTEAU, Modérateur, Délégué aux outre-mer à l’Agence française pour la biodiversité 
Félix BOMPY, Adjoint au directeur territorial Office national des forêts (ONF) Martinique « La lutte contre une espèce exotique envahissante en Martinique : l’exemple de Miconia calvescens » 
Bruno de COURRÈGES, Président de l’association Make Saint-Barths green again « La restauration post-cyclone de la dune des salines à Saint-Barthélemy » 
Éloïse INGADASSAMY, Chargée de projets environnementaux au Conseil départemental de la Guadeloupe « Une approche alliant nature et culture en vue de la préservation des espaces naturels sensibles en Guadeloupe »
Audrey THONNEL, Coordinatrice de l’Atlas de la biodiversité communale de Saül et technicienne Recherche et Développement, Parc amazonien de Guyane « L’atlas de la biodiversité communale de Saül : accompagner les élus et les habitants dans le développement écotouristique »
Didier LAPLACE, Fondateur-président de l’association Coral Restoration Saint-Barth« Les nurseries de coraux pour restaurer les récifs à Saint-Barthélemy » 
Nicolas MASLACH, Directeur de la réserve naturelle de Saint-Martin « La création d’habitats artificiels sous-marins par « surcyclage » de matériaux inertes autour de Saint-Martin » 
Modeste SALIGNAT, Garde-moniteur, agent de développement du territoire de Nord Grande-Terre, Parc national de la Guadeloupe « La mise en œuvre de la réhabilitation de la forêt marécageuse de Golconde aux Abymes, en Guadeloupe »
Sylvain KILINAN, Directeur de l’Association Kudawyada « La valorisation des fruits du palmier awara par les Kali’na d’Awala-Yalimapo en Guyane » 
TROISIÈME TABLE RONDE - LA BIODIVERSITÉ, MOTEUR DE LA COOPÉRATION RÉGIONALE ?
PROPOS INTRODUCTIF Michel VASPART, Sénateur des Côtes d’Armor
Jean-Bernard NILAM, Modérateur, Ambassadeur, délégué à la coopération régionale Antilles-Guyane 
Cécile VINCENT, Enseignante-chercheure université de La Rochelle « Étude de l’écologie alimentaire des mammifères marins et leurs interactions avec les activités humaines de pêche à Saint-Pierre-et-Miquelon » 
Audrey THONNEL, Coordinatrice de l’Atlas de la biodiversité communale de Saül et technicienne Recherche et Développement, Parc amazonien de Guyane « Renforcer le réseau des aires protégées du plateau des Guyanes : le projet RENFORESAP » 
Doris JOSEPH, Responsable du service Environnement et cadre de vie, commune du Lamentin « La coopération entre le Lamentin et Santiago de Cuba, moteur d’une démarche communale de préservation de la biodiversité de la mangrove en Martinique »
Sandrine PIVARD, Directrice du centre d’activités régional pour les espaces et espèces spécialement protégées de la Caraïbe (CAR-SPAW) « Le centre d’activités régional pour les espaces et espèces spécialement protégés dans la Caraïbe » 
Piero DELPRETE, Chargé de recherche, Institut de recherche pour le développement (IRD) « Le programme international Flora of the Guianas » 

CLÔTURE
Micheline JACQUES, Troisième vice-présidente du Conseil territorial de SaintBarthélemy et présidente de la Commission Environnement 
Michel MAGRAS, Président de la Délégation sénatoriale aux outre-mer

PROGRAMME DU COLLOQUE

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Biodiversités du bassin Atlantique : Un gradient latitudinal source d'une richesse exceptionnelle mais vulnérable - Colloque du 6 juin 2019

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 121 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation