Rapport d'information fait au nom de la délégation sénatoriale aux entreprises sur le thème : "Comment faire face aux difficultés de recrutement des entreprises dans un contexte de forte évolution des métiers ?"

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Délégation aux entreprises

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Présentation

Le rapport analyse les causes des difficultés de recrutement des entreprises qui peinent à trouver les compétences dont elles ont besoin alors que le taux de chômage de la France est le quatrième plus élevé de l'Union européenne. Il formule 24 recommandations qui préconisent notamment d'améliorer l'information sur les métiers, de favoriser l'immersion en entreprise ou de confier le pilotage des acteurs publics de l'emploi (y compris Pôle emploi) à la région pour qu'elle puisse bâtir une politique régionale de l'emploi.

Revenir à la navigation

Sommaire

LISTE DES PRINCIPALES RECOMMANDATIONS 
AVANT-PROPOS 

I. DE LA REPRISE DE LA CROISSANCE À UNE CRISE ÉCONOMIQUE SANS PRÉCÉDENT : POURQUOI LE RECRUTEMENT RESTE AU CŒUR DES PRÉOCCUPATIONS EN 2020

A. LE CONTEXTE INITIAL DE LA MISSION D’INFORMATION : LE PARADOXE FRANÇAIS 
1. Chômage élevé et postes vacants en hausse, la sonnette d’alarme pour l’emploi en France 
a) Le cri d’alarme des chefs d’entreprise : « On n’arrive pas à recruter ! » 
b) Croissance et chômage élevé : le contexte du paradoxe français 
c) Les compétences au cœur du problème 

2. Générations sacrifiées : pour combien de temps encore ? 
a) L’absence de compétences entraîne l’exclusion des individus 
b) Peut-on encore tolérer que les jeunes générations ressortent d’une formation sans avoir les bonnes compétences ? 

3. L’absence de compétences peut être fatale pour les territoires 
4. Les compétences sont au cœur de l’enjeu de compétitivité pour les entreprises françaises 
a) La faiblesse de la France : la compétitivité hors-prix 
b) Les emplois vont évoluer, les compétences doivent suivre ! 

B. LES CONSÉQUENCES DE LA CRISE ÉCONOMIQUE LIÉE AU COVID 19 : L’ENJEU DES COMPÉTENCES EST CENTRAL POUR SAUVER LES ENTREPRISES ET LES EMPLOIS 
1. Une crise sans précédent depuis 1929 
2. Une crise qui nécessite d’aider les entreprises à rebondir rapidement 
3. Une crise qui accentue l’impact des compétences 
a) Plus que jamais, faciliter les embauches est une priorité pour la France 
b) La crise remet en cause certains équilibres et accentue des déséquilibres du marché du travail 

II. POUR UNE MONTÉE EN COMPÉTENCES DES ENTREPRISES 

A. ACCOMPAGNER LES INDIVIDUS DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE ET SANS RELÂCHE 
1. Éducation nationale : un acteur essentiel à rapprocher du monde des entreprises 
a) Briser la logique de cloisonnement 
b) Poursuivre les efforts engagés pour professionnaliser l’enseignement 
c) Mobiliser les entreprises pour accompagner la modernisation de l’Éducation nationale
 
2. Apprentissage : une voie de réussite à sauver de la crise 
3. Formation continue : aider les PME à accompagner les salariés 
a) L’incitation financière comme premier déclencheur 
b) La formation comme outil de développement économique et personnel 
c) La formation comme outil stratégique de politiques publiques de réorientation des actifs 

B. PERMETTRE AUX ENTREPRISES DE TROUVER RAPIDEMENT LES COMPÉTENCES DONT ELLES ONT BESOIN 
1. Pôle emploi : accélérer et professionnaliser la dynamique en cours sur le terrain 
a) Un passif lourd à effacer dans la mémoire de nombreux  employeurs 
b) Le numérique doit être au service d’une plus grande agilité en période de crise 

2. Des formations plus courtes, des certifications plus rapides 
a) La procédure de certification professionnelle doit s’accélérer 
b) Le compte personnel de formation : l’outil idéal pour financer rapidement la formation 

C. COMPÉTENCES ET EMPLOI : IL FAUT UN PILOTE DANS L’AVION DES POLITIQUES PUBLIQUES 
1. Repenser la production et l’utilisation de la data : une urgence pour l’emploi 
a) Agora, une base de données à exploiter pleinement 
b) Un enjeu stratégique et financier : rationaliser la production et l’utilisation des données relatives à l’emploi, aux formations et aux compétences 

2. La région doit piloter les politiques en faveur de l’emploi 

EXAMEN EN DÉLÉGATION 
ANNEXES 

ANNEXE 1 - LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES 
ANNEXE 2 - PRÉSENTATION DES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI DU 5 SEPTEMBRE 2018 POUR LA LIBERTÉ DE CHOISIR SON AVENIR PROFESSIONNEL 
ANNEXE 3 - LE PLAN D’INVESTISSEMENT DANS LES COMPÉTENCES (PIC) 
ANNEXE 4  - PÔLE EMPLOI AU SERVICE DES ENTREPRISES 
ANNEXE 5  - SCHÉMA DE LA CIRCULATION DES FONDS DÉDIÉS À LA FORMATION PROFESSIONNELLE 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Des compétences de toute urgence pour l'emploi et les entreprises

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 107 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation