La reconnaissance faciale

Auteur(s) : Didier Baichère

Auteur(s) moral(aux) : Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Les progrès liés au développement de l’intelligence artificielle, en particulier l’apprentissage profond (deep learning) ont permis aux outils de reconnaissance faciale de devenir beaucoup plus performants. Ils semblent aujourd’hui à la portée de tous : applications pour smartphone, paiement automatique, contrôle d’identité aux frontières. Souvent méconnue des citoyens, une large économie se développe autour de l’exploitation des données et s’accompagne de nombreuses craintes quant aux applications qui pourraient porter atteinte aux libertés fondamentales. Il semble nécessaire d’élaborer un cadre législatif d’expérimentation afin de tester ces dispositifs en conditions réelles et garantir notre souveraineté pour ne pas être dépendant des solutions mises au point par les géants du numérique, puis de définir un cadre de régulation au plus près des usages.

Revenir à la navigation

Sommaire

Contexte technologique

Une technologie encore imparfaite

Des biais qui persistent

Un cadre juridique existant...

... mais incomplet

Des technologies qui imposent la tenue d'un débat de société

Un sujet débattu dans de nombreux pays

Conclusions et recommandations

Personnes auditionnées
Experts consultés
contributions
Références

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 8 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Notes scientifiques de l'OPECST

Revenir à la navigation